Share Button

Avez-vous déjà entendu parler de simplicité volontaire ? Qu’est-ce que cela peut être au juste ? Il suffit de décomposer cette expression pour comprendre tout de suite le fondement de cette phrase.

*La simplicité ici est représentée comme l’acte d’accepter qu’en fin de compte nous n’ayons pas besoin de grand-chose pour être heureux.

*Quant au principe de volontarisme, il va sans dire que l’acte que nous posons de vivre simplement devient un acte réfléchi, venant de nous, de nos choix, de notre propre envie.

Choisir de vivre simplement ! Choisir de vivre avec peu de ressources matérielles ! Choisir d’offrir son temps sans rien attendre en retour ! Choisir l’amour, le bien ! Choisir des modes de vie un peu plus alternatifs ! Choisir d’aider ! Choisir de donner ! Choisir de prêter ! Choisir de reconsidérer ce qui est important ! Choisir de comprendre ce qui nous rend vivants ! Choisir de comprendre que ce n’est pas la catégorie de voiture que l’on conduit qui nous rend plus exceptionnels ! Choisir de comprendre que ce n’est pas le luxe de la maison qui nous protégera ! Choisir de comprendre que ce n’est pas l’argent qui nous offrira le bonheur ! Choisir de comprendre que sans amour et sans santé, il nous manque quelque chose ! Choisir de redevenir conscients de ce que nous sommes et pourquoi nous sommes là !

Croyez-vous avoir été mis au monde pour travailler avec acharnement dans un domaine «X» qui ne vous plaît pas la majeure partie du temps, pour gagner un salaire «X» qui vous permettra d’avoir à peine de quoi vivre, pour manger et avec un peu de chance vous offrir une semaine de vacances quelque part ? Trouvez-vous ça normal que des morceaux de papier numérotés influencent vos vies ? Croyez-vous réellement en ce concept de vie ? Croyez-vous vraiment que c’est ça être et se sentir vivant ?

Tenter de vivre une vie plus paisible, plus en accord avec ce que vous êtes, permet de se libérer des préjugés, des contraintes et du poids de la vie. De cette manière nous évitons un large éventail de stress, problèmes et pressions. Ce monde du consumérisme à tout prix, nous a fait perdre la tête, nous a poussés à l’inertie mentale et physique, à la négativité… Nous nous sommes laissé prendre au jeu de l’achat compulsif, du besoin d’emmagasiner, de posséder pour pouvoir se sentir rempli mais rempli de quoi finalement?

Vivre avec moins de tout permet beaucoup plus de raffinement, de fluidité, de légèreté et de liberté ! Plus nous nous délestons du matériel, plus ce qui nous reste est alors indispensable ! Je suis convaincue que moins on possède plus il est possible de se sentir libre et épanoui, il y’a beaucoup trop de dangers et tentations menant à l’opulence et à l’excès, de plus si l’on ne souhaite pas se faire posséder, il faut inévitablement déposséder.

Soyons lucides ! On cherche un sens à sa vie en tentant d’être le plus en paix avec l’époque dans laquelle on vit ! Mais comment réussir à savoir qui nous sommes ou encore ce que nous pouvons intrinsèquement aimer quand nous sommes envahis de désirs, de choix, de biens matériels, de nourritures, de propositions, de publicités, de médias, de références, d’idolâtrie…

Nous avons perdu toutes les bases de nos réels besoins, il est donc vital de retrouver cette écoute intérieure pour réapprendre les fonctions essentielles qui nous habitent comme dormir, manger, se soigner, s’habiller…

Aujourd’hui l’homme est trop pressé, trop envieux, trop perturbé, il s’alimente mal, ne dort pas suffisamment, ne prend pas le temps d’écouter son corps pour se soigner quand il va mal, n’alimente pas suffisamment son état de relaxation… Toutes ces inattentions apportent un sentiment infernal d’être pris au piège difficile à contrecarrer si nous ne stoppons pas la machine pour réfléchir, comprendre et se retrouver en tant qu’individu unique !

Vouloir constamment posséder et amasser entraîne un enchaînement d’envies insatiables qui ne nous laissent plus aucun répit ni pour le corps, ni pour l’esprit. De ce fait, nous sommes dans l’incapacité de comprendre ce qu’est une existence pleine de sens.

L’attachement aux choses nous rend solitaires, jaloux, envieux et perturbés! Tout n’est que convoitise: Argent, Oeuvre d’art, idées, amitiés, enfants, bijoux, voyages, amants…

Nous  accaparons, possédons, détenons, accédons à des titres, des diplômes, des médailles, des acquis, des papiers… Nous croulons sous leurs poids en oubliant malgré nous que cet immense besoin « D’AVOIR » ne nous permet plus « D’ÊTRE » et nous transforme en êtres sans vie, sans âmes, sans coeurs et sans émotions !

Le fait de rester attaché au passé, aux souvenirs nous fait oublier notre propre présent et nous met dans l’impossibilité d’envisager l’avenir !

Certains liront ceci et pour se rassurer se diront que des propos comme ceux-là sont dignes d’une marginale, d’une personne étrange, d’une personne qui ne possède rien et qui en est frustrée, d’une personne insociable… Vous pouvez penser de la sorte, mais sachez qu’accepter le changement c’est accepter la vie !

Que voulez-vous ! Posséder des choses ou vivre des moments ?

Choisir la simplicité volontaire c’est choisir de minimiser les éléments extérieurs dans notre vie pour extérioriser l’incroyable potentiel de notre intérieur !

Nous devons aller de l’avant sans encombre pour que la paix puisse grandir en nous. De plus si nous n’avons plus de place en nous, comment pourrions-nous avoir la chance de recevoir ? En vivant de cette manière, nous sommes dans l’impossibilité d’être prêt à affronter l’imprévu…

Ayez confiance en vous, reconnectez-vous,tenez vos sens en éveil, apprenez à vous connaître mieux, précisez vos goûts, affirmez-vous ! Nos possessions devraient être celles qui servent notre corps et nourrissent notre âme, pas le contraire ! 
Notre Univers doit être rempli de ce qui permettra à nos sens de s’activer.

 

Il est important de comprendre qu’il y’a plusieurs facteurs essentiels à une vie enrichissante ! Pour cela il est très facile de se rendre compte que certains éléments nous apportent plus de biens que d’autres !

*Un bon lit et un espace pour dormir, *Une bonne nourriture, *Un Espace pour le bien-être, hygiène et soins, *Une bonne lumière, *De l’ordre, * De la pratique, *Un espace relaxant, *Un espace de culture physique…

Un mode de vie à l’Occidentale est souvent une vraie source de stress et d’angoisse donc une des premières choses à faire si l’on souhaite vivre dans la simplicité est de rééquilibrer l’intérieur de sa maison car elle doit être un réel havre de paix, un antistress, un lieu de repos, de thérapie, un réconfort, une source de chaleur et d’inspiration!

Tout devrait être pensé pour ne perdre que le minimum de temps afin de cultiver son vrai « MOI »! Peu d’entretien, peu de rangements, peu de travail pour apporter le maximum de confort, de bien-être, de calme et de joie de vivre…

Penser Vivant car sans confort, la décoration n’a pas de sens, sans silence la musique n’existe pas, sans vide il n’y a pas de beauté…

La première des choses à comprendre pour choisir ce genre de mode de vie  est tout simplement que : Le Corps abrite l’Esprit et la maison abrite le corps c’est pour cela que de toute évidence l’esprit doit être libre pour se développer !

Il est donc vital de se démunir, de se débarrasser et de nettoyer: Notre maison, notre alimentation, notre corps, notre mental, notre emploi du temps…

Vivre est une affaire de conscience c’est pour cela qu’il y’a tant de solutions simples pour rééquilibrer notre vie et y apporter le meilleur comme:

Savoir dire non, nettoyer son carnet d’adresses, apprendre à écouter, faire une seule chose à la fois, vivre a un rythme plus lent, ne pas se laisser piéger par la routine, pardonner, posséder peu, grouper ses achats sur une semaine, surveiller ses propos, ne pas juger, ne pas critiquer, prendre soin de soi pour mieux aimer l’autre, installer des rituels, être prêt au changement, répartir ses taches ménagères sur un calendrier, s’engager, rester soi-même, ne rien attendre des autres, répondre rapidement au courrier, ne pas laisser de tâches inachevées, devenir votre meilleur ami, écrire pour affirmer sa personnalité, se détacher, cultiver l’art de vivre seul, ne pas autoriser l’argent à devenir notre maître, ne pas vouloir changer l’autre, avoir un espace sacré dans la maison…

Faites de ces petites actions comme manger, dormir, méditer ou faire du yoga… des actes sacrés qui pourraient changer votre vie !

 

Les Bases:

La Maison:

Votre maison doit vous ressembler ! Si vous n’avez pas envie de lire les livres de votre bibliothèque, changez-en, si vous trouvez que la lumière est trop forte changez-là, si vous vous cognez toujours sur le même coin de table, agissez, si vous avez des produits alimentaires périmés ou que vous ne les mangez pas jetez-les, si vous ne trouvez pas de vêtements à vous mettre dans votre penderie pleine à craquer, donnez-les !

Ne perdez plus de temps et éliminez l’inutile ! Nous en avons toujours beaucoup trop… Séparez, jetez, donnez, rangez, nettoyez ! Faites de votre maison un lieu dont vous ne pourrez plus vous passer qui vous permettra de ne plus avoir peur et de vous ressourcer ! Rajoutez des plantes, des puits de lumière, des sons et de la couleur…

Le Feng shui et la Geobiologie sont des sciences utilisées depuis la nuit des temps pour guérir l’intérieur de vos maisons ! C’est très intéressant…

 

Le corps:

Il ne doit pas encombrer l’âme, nous ne devons pas être sa victime et pour cela il doit être beau car la beauté est synonyme d’assurance, de fierté, de présence,  d’allure et d’entrain…

Il est donc important d’apprendre à le tonifier, l’assouplir, le renforcer, l’oxygéner, bien le nourrir, le sculpter, le soigner, le nettoyer, le purger, le purifier et le discipliner… Grâce à tout cela il sera plus facile de s’affirmer, de s’estimer, de gagner en confiance et donc en transparence, de se perfectionner dans nos gestes, manies, rictus et dans les apparats plus discrets que nous choisirons…

Prenez soin de vous, mangez bien, faites des bains d’air, des bains purificateurs, ne mettez pas trop de produits sur votre visage et tout votre corps! Mangez moins mais mieux, réapprenez à avoir faim, jeûnez, écoutez votre corps et servez-vous plus de produits naturels…

 

Le mental:

Si votre mental est trop encombré par la négativité, les soucis et le stress vous ne réussirez pas à vous harmoniser avec votre « Moi » et vous ne pourrez pas dégager tout votre potentiel et continuer d’apprendre et créer…

Pour cela libérez-vous pour changer, protégez-vous des parasites et des agressions extérieures en vous défendant, en vous armant, en vous honorant et en vous respectant en utilisant l’autopersuasion, les affirmations positives, la confiance en soi, ayez une grande volonté et confiance en vous, purifiez votre esprit, adoptez une image et une attitude positive…

Faites-vous plaisir, n’hésitez pas à vous accorder différents plaisirs comme du chocolat, des ballades en nature, des messages, des repas entre amis où vous pourrez rire… Qu’importe!

Nous sommes ce que nous pensons, notre teint, nos rides, nos joies, nos souffrances, notre stress… C’est pour cela que nous dépendons de notre mental, de notre savoir, nos principes, nos silences et notre concentration…

Dans le Zen, on dit que la beauté est un état de liberté à l’égard de tout, un état de non-préoccupation ! Quand cet état est atteint, tout est beau ! C’est un état d’esprit, l’acceptation de l’inévitable, l’appréciation de l’ordre cosmique, de la pauvreté matérielle et de la richesse spirituelle, c’est une technique, une philosophie de la beauté soit, de la contemplation.

Adoptez-le moins pour avoir plus !

 

L’apparat Vestimentaire :

Le vêtement est au corps ce que le corps est a l’esprit ! C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas arrêter de prendre soin de nous mais tout faire pour trouver son propre style ! Les vêtements doivent avoir le même langage que notre vrai « MOI », nos vêtements doivent refléter notre mode de vie… Les vêtements peuvent donner une fausse image de nous-mêmes et même changer notre comportement.

N’avez-vous jamais constaté autour de vous ces décalages entre l’apparence et le contenu ? Au fil du temps on s’aperçoit souvent que l’habit ne fait pas le moine !

Personnellement j’ai rencontré des gens très riches financièrement mais très malheureux ! D’autres, ayant étudié de longues années, accumulant les diplômes sans vraiment savoir ce qui les faisait vibrer réellement pour en bout de course devoir exécuter des tâches qui ne leurs convenaient pas ! D’autres ayant travaillé ardemment pour emmagasiner le plus de biens matériels possible pour avoir ce sentiment de sécurité, de rassasiement et enfin finir seuls entourés de ce confort qu’ils ne peuvent pas partager ! D’autres ayant tant d’argent et si peu d’amis.  D’autres vivants dans le pouvoir, l’ego, la reconnaissance absolue, le star-system tant et si bien qu’ils y laissèrent leurs âmes!

Et j’ai eu la chance de croiser également des humains exemplaires dignes selon moi des plus grands cœurs, des plus belles intelligences. Des humains sans le sou qui vivaient heureux dans l’abondance et qui n’auraient changé ce mode de vie pour rien au monde. Des humains prêts à parcourir le monde sans rien dans les poches pour aider l’autre à vivre mieux en allant à sa rencontre. D’autres se battant toutes leurs vies pour faire comprendre aux hommes qu’il y’a autre chose qu’une vie matérielle. D’autres prêts à perdre leurs vies pour offrir au monde des machines révolutionnaires capables de changer la société. Des activistes prêts à tout, même au pire, pour changer les choses. Des gens offrant un organe pour sauver une âme ! Des anthropologues qui donnent leurs vies en sacrifiant tout pour se rendre utiles.

Dans les deux camps les listes sont longues ! Et encore ici, il n’y a ni blâmes, ni jugements, ni accusations, mais il est de notre devoir de choisir la route que l’on souhaite emprunter le plus tôt possible.

En fin de compte quand on y pense, il n’y a rien de plus simple ! Il y’a deux chemins différents, on ne peut voguer dans une direction puis bifurquer éternellement, il est important de choisir de vivre sa vie de manière déterminée en fonction de notre vraie nature d’homme ! Il y’a deux voies mais une seule possibilité !

J’ai Choisi la voie de l’amour, la simplicité, la solidarité, le volontarisme, le partage, l’éveil et la conscientisation et aujourd’hui je sais que c’est le bon choix, c’est une certitude pour moi !

Dans le passé j’ai aussi évolué dans des sphères différentes mais je ressentais très souvent un malaise, une grande solitude, un manque absolu ! Il y’avait en moi une porte ouverte impossible à fermer, je savais que je devais réussir à la verrouiller mais il fallait trouver comment ! Je m’accrochais à une partie de moi que je ne réussissais pas à façonner autrement et pourtant tout est possible ! Nous sommes nos propres limites et barrières ! Il suffisait que je sorte de ma propre peur et que je fonce pour accomplir ce qui vivait vraiment en moi sans conditionnement, sans délimitation.

Aujourd’hui je me sens en paix avec mes convictions, je suis en harmonie avec mon « Moi » profond !

Est-ce que c’est facile ? Oui très facile car dans les moments de doutes et de difficultés si nous regardons vraiment au fond de nous là ou resonne la justesse universelle, l’amour nous tire toujours plus haut. Évidemment c’est une bascule délicate, car nous pouvons très vite nous sentir seuls, différents, étranges même ! De plus, il est évident que nous devenons de plus en plus ouverts, sensibles, à l’écoute et conscients. Alors, une grande sensibilité et une grande vulnérabilité s’emparent de nous mais qu’importe ! Au plus profond de nous-mêmes, nous savons que le choix et le chemin sont tout aussi bons pour nous, pour l’autre et pour l’univers et qu’autrement nous ne sommes pas vivants…

Simplifiez-vous la vie et vous verrez votre vie s’enrichir ! Adopter un mode de vie sain et zen, c’est choisir de vivre selon le principe « du moins pour plus » et cela dans tous les domaines ! C’est certain que la société de consommation dans laquelle nous vivons ne pourrait pas prôner ce discours… Mais il est temps d’en finir et de comprendre notre vraie et unique nature !

La seule chose que je souhaite, c’est de ne pas posséder, sans possession je suis disponible pour la vie, pour la nature, pour la beauté, le mystère, les sentiments, l’humain, les animaux, l’esprit, l’intellect…

Il y’a des richesses insoupçonnées à vivre dans l’art de la simplicité, c’est une philosophie avant tout qui évidemment devient vraiment nécessaire devant les douloureux défis de notre époque ! De cette manière, il est possible de vivre plus et mieux! La simplicité volontaire, c’est s’ouvrir à la vie, au bonheur et à la vraie richesse !

Gandhi disait « Vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre »

Il n’avait pas tort!

Écoutez-vous ! Laissez circuler l’énergie de l’univers ! Rééquilibrez-vous ! Apprenez à reconnaître les signes ! Branchez-vous sur les fréquences du monde !

MUCH LOVE

PS:
Je vous conseille de regarder deux films magnifiques selon moi:

Le premier, « La belle Verte » et le second, plus récent qui est un conte rempli de vérité de Monsieur Fred Pellerin : «Ésimésac ».

Vous comprendrez ou je veux en venir c’est certain ! 😉

Share Button

20 Comments

  1. Magnifique! Ca parle à mon âme et c’est peut être la réponse a mes interrogations actuelles. Un lumbago me scotche au lit depuis plusieurs semaines et ne veut pas s’améliorer. Une opération s’impose? J’ai tout mon temps pour réfléchir… Marre de courir, de vivre pour travailler, travailler pour payer les factures, travailler dans une ambiance de plus en plus oppressante, avec des chefs qui ne voient plus l’humain, qui ne savent plus communiquer… Quoi faire pour sortir de cette spirale qui a fini par me rendre malade a 40 ans ? Je voudrais chanter… Pour rendre les gens un peu plus heureux. On ma donne une voix.. Et pourtant, je n’ai pas pris le temps jusque la pour développer ma passion qui pourtant est ma seule véritable source d’énergie… Et « on ne peut pas vivre de ça » entend-je souvent. Et si je diminuais mes « besoins »pour vivre ? Et ce texte arrive sur mon écran « par hasard »…….. Affaire à suivre. Merci !

    • Je conseille aussi fortement le premier film suggéré: La Belle Verte. un conte philosophique de Coline Serreau qui vaut le visionnement!

    • Merci beaucoup! Croyez en vous, on peut vivre de tout… Il suffit de le vouloir et de tout faire pour que ça arrive! Belle continuation… 😉

  2. Un grand sage a dit un jourO:-) la vie est un mystere à vivre et non un problème à résoudre! Comment pourrait on vraiment savoir quel est l’Avoir dont on a besoin si on ne prend pas le temps d’aller voir en 1er lieu qui l’on Est vraiment! J’penses que malheureusement, la societe joue avec les envies des gens qui mène à oublier ses vrai besoins. Et que si on ne fait pas le nécessaire pour rester centré et lié à soi même et au tout en toute humilité il devient impossible de voir la vérité qui mène au vrai bonheur en tte simplcité. Quoi de meilleur que d’être lié à la vie(le soleil,la terre,les oiseaux,à tt les être humains,….)à la création 1ere tt simplement ! 🙂

  3. Bonjour à chacun … et merci de votre écrit … Oui tout est don … rien est dû …
    Merci à Celui qui nous donne tout ce dont nous avons besoin … restons humbles et reconnaissants devant ce grand mystère de la Vie.
    Aimons – nous les uns les autres … et mettons Le à la première place … dans notre cœur … Tout se met ensuite en place comme un bel édifice. Salut … au revoir … AM

  4. Aimez-vous les uns les autres … et restons humbles et fidèles … avec reconnaissance et … persévérance à Le laisser en Première place dans notre cœur.
    Sans Lui nous ne pouvons rien faire … avec Jésus-Ch. bien à vous et salutations reconnaissante de votre longue lettre. Tout est don, rien est dû …

  5. Désolée, je me suis trompée de lien…….

  6. béatitude…♡

  7. J’ai appris que la vie c’est le changement. La vie est une roue qui bouge sans arrêt. Vouloir l’arrêter signifie donc la mort. Pour vivre, il faut vouloir bouger dans une direction et se détendre ensuite, de ne pas retenir notre action. Il en vas de même avec nos propres peurs, limites, objets.

  8. Merci pour tout
    <3

  9. touit ce qsue je viens de lire fait écho à tout ce que je pense depuis lontemps; qu’il est bon de le voir écrit, de se sentir 100 pour cent en harmonie avec cet écho en moi, oui le bien etre n’est pas la posséssion, je ne cesse de me heurter à des gens qui rient de moi en voyant que je n’ai que faire de l’argent, des bijoux, du luxe, qui me regarde comme une petite merde parceque pour eux je ne suis rien, rien parceque j’ai des mots dans ma bouche qui les font sourire et me regarder comme si je fus un peu niaise , ces mots sont : amour, partage, respect, empathie
    je suis heureuses d’avoir trouvé ce site, nettoyer le trop plein de nos maisons et nettoyer en nous les mauvaises mémoires , les fausses « vérité »
    bravo encore pour vos écrits

    • Merci beaucoup … Le chemin semble long mais la foi ne doit jamais cesser! Bravo pour vos vérités, votre amour, vos envies et vos désirs…

  10. Mon Zhom et moi même ne possédons chacun moins de 100 objets!!
    Et quelle liberté!!depuis 10 ans nous vivons……libres!!!Et heureux!!!
    Bravo pour votre blog .

Trackbacks for this post

  1. Réflexion | Pearltrees

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeCheck Our Feed