Share Button

J’ai toujours été de celles qui pensent que nous avons tous un rôle bien distinct à jouer dans ce monde ! Que notre rôle est bien défini selon des critères très particuliers en accord avec l’univers. Dans la nature déjà, on peut constater que chaque animal à sa place et que sans lui l’ordre des choses peut être bousculé !

Aujourd’hui, nous sommes d’ailleurs assez effrayés par le déclin des abeilles et leurs rôles de pollinisatrices, sans elles la fin ne sera pas loin !

Dans mon jeune parcours, je me suis parfois sentie désorientée entre mes envies, désirs, besoins et choix et évidemment les choix que l’on voulait pour moi ou que l’on me conseillait en utilisant parfois la culpabilité comme moyen de pression.

J’avais toujours l’envie de faire des choses qui me passionnaient comme de la musique, de la peinture, de l’écriture, de la cuisine… Ces envies étaient vitales pour moi mais j’avais toujours ce sentiment intense de culpabilité qui persistait dans mon for intérieur et cette idée que tout cela était futile, ne servait à rien et ne pouvait rien apporter !

J’avais donc l’intime sensation que de cette manière je n’étais pas suffisamment utile dans le monde d’aujourd’hui à côté de grands scientifiques, de médecins, d’anthropologues ou autres… À mon grand regret, je ne me sentais ni capable, ni compétente, ni même attirée par une activité que je pouvais considérée utile selon les critères de la société. J’admirais ces âmes aux grands cœurs qui jouent un rôle précieux dans leur contribution à la personne, au progrès ou au savoir !

Avec le temps j’ai fini par comprendre la différence entre fantasmes et envies et admettre que nous avions tous des besoins, des capacités, des possibilités, des aptitudes et des dons différents et que c’était finalement notre travail le plus noble que de respecter intégralement ce que l’univers nous offre ici-bas sur terre.

Une rencontre fortuite m’a permis de comprendre que j’étais unique et parfaite dans les domaines qui sont miens ! J’ai réellement tout compris à travers cette personne qui me faisait part de son rêve d’être une personne bien particulière en m’expliquant de la naissance à aujourd’hui, les étapes qui s’étaient déroulées, les signes de la vie, les challenges qui avaient permis cette évolution normale des choses…

Puis un jour tout s’éclaira définitivement à la lecture d’un livre que je vous conseille grandement « CARNETS DE VOYAGES INTÉRIEURS » de Jan Kounen.

Ce livre est un journal intime racontant la quête de « Jan », l’auteur, qui est un grand cinéaste aujourd’hui mais qui à l’époque était obnubilé par l’idée de devenir chaman.

Le livre raconte ses aventures hors de ses zones de confort en pleine jungle amazonienne, en désert Mexicain… Ce livre est rempli d’honnêteté et d’aveux entre un élève et son maître chaman ! C’est très beau et très touchant.

Je ne vais certes pas vous raconter toute l’histoire cependant une des morales de ce bouquin, sort directement de la bouche du chaman de l’histoire. Un chaman que j’affectionne particulièrement depuis longtemps se nommant  « GUILLERMO AREVALO ».

Finalement après tant d’efforts, d’espoir, d’intentions envers son fantasme, Jan doit faire face à une réponse de son maître bien simple mais si juste qui stipule «Il faut de tout pour faire le monde. Des guérisseurs, des cinéastes, des pécheurs, des scientifiques. Chacun de nous a une importance, un rôle a jouer. »

N’est-ce pas une conclusion bien judicieuse ? Je vous parle de tout cela car je suis certaine qu’il est de notre devoir de s’écouter suffisamment pour connaître le fond de notre cœur, de nos capacités, de notre âme… C’est de cette manière que nous trouverons notre rôle à jouer dans la société pour un monde meilleur et tout cela associé à une joie permanente et donc au bonheur le plus grand !
L’humain aujourd’hui est trop souvent malheureux et cela doit changer car il est anormal de concevoir une vie remplie d’insatisfaction, de découragements et de tristesse.

Je pense qu’il est très important de réapprendre à être en harmonie avec le tout en reconnaissant nos intuitions divines, de déceler en nous ce qui nous habite vraiment, ce qui nous passionne, ce qui nous fait vibrer…

J’aime la musique plus que tout et cela me dépassera toujours, je ne peux me passer de ce langage, de cette émotion, de cette sensibilité ! Elle fait partie de moi que je le veuille ou non ! Il en est de même pour l’écriture, le voyage, le partage, la nature, Les animaux, la santé, la cuisine… Que je le veuille ou non, je serai toujours dans l’incapacité de devenir quelqu’un d’autre que moi même et de faire des choses pour faire plaisir ou parce qu’elles sont considérées comme conventionnelles.

Ce qui veut dire aussi que je ne pourrai jamais accepter de faire des choses auxquelles je ne crois pas.

Je ne pourrais pas être en train d’écrire un article sur les bénéfices du lait de vache qui sortirait dans un grand magazine alors que je n’en crois pas un mot !

Je ne pourrais pas accepter de faire une émission de Télé réalité sur la chanson quand je sais très bien que je ne serais qu’une bête de foire devant absolument chanter le dernier titre à la mode et beugler plus fort à chaque fois.

Je ne pourrais pas devenir le chef d’une chronique ou je devrais proposer des recettes à base de viandes…

La liste est longue et c’est ici où nous devons tous comprendre qu’il faut utiliser tout notre potentiel dans ce qui nous habite, ce en quoi nous croyons et ce qui nous touche et pas ce qu’il faut dire ou pas pour rentrer dans la case soi-disant « NORMALE » !

C’est d’ailleurs ce que beaucoup de politiciens, de musiciens ou de journalistes ont malheureusement trop souvent oublié de nos jours.

Il y’a une phrase que j’aime beaucoup qui dit :  » Si vous essayez toujours d’être normal, vous ne saurez jamais à quel point vous pourriez être incroyable ! « 

Et bien c’est pour moi une évidence qu’on ne devrait jamais négliger !

Je suis une des briques d’une maison immense et sans moi la maison ne tiendra pas et sans chacun de vous non plus…

Notre devoir est l’authenticité à tout prix et le reflet de notre âme n’est certainement pas de devenir le reflet de notre voisin ou des conditionnements que notre société nous insuffle !

Nous ne devons plus nous sous-estimer et comprendre qu’il faut de tout pour faire un monde, trouver sa place, trouver son rôle, trouver sa voie… Sans subir aucune influence extérieure, aucun dictat.

Je suis Unique ! Nous sommes tous uniques et nous devons nous révéler tels que nous sommes et faire de notre vie ce qu’on en souhaite! Pas celle que les autres veulent pour nous ni celle qui soi-disant sera meilleure pour nous, notre compte en banque ou la famille mais seulement choisir la vie qui nous fera être dans la joie, le bonheur et qui nous permettra de nous sentir vivant ! Après, le reste arrivera tout seul…

LOVE

Share Button

3 Comments

  1. Quel bonheur de te lire 🙂 merci !

  2. merci pour cet article très inspirant et inspiré

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeCheck Our Feed