Je dois absolument vous parler de cette première édition de la Sinequanon Run, une course pour lutter contres les violences sexistes et sexuelles faites au femmes! Un grand sujet dont on ne cesse de parler en ce moment après le #Balancetonporc le #METOO entre autre et toutes les histoires qui n’arrêtent plus de fleurir sur le Sujet.

Bref je me devais d’être là, je me devais de dénoncer aussi, je me devais de dire NON haut et fort en compagnie de toutes ces femmes fortes, inspirantes et parfois encore traumatisées de certaines expériences douloureuses vécues.  

Je me devais de courir pour moi aussi lutter contre cet acharnement incessant qui doit enfin cesser.

Qu’importe notre rapport face à cette actualité, il faut sortir du silence et commencer à en parler pour que tout cela  cesse,  car il est aberrant qu’aujourd’hui encore le problème demeure. Que ce soit lorsque nous allons faire du sport en extérieur, lorsque que l’on se ballade tranquillement, lorsque nous traversons des péripéties douteuses dans nos métiers qu’elles soient morales, orales ou autre il faut que cela ne cesse!

Moi même étant artiste, je peux vous assurer que le problème est encore bien présent, que le droit de » cuissage » existe réellement, que certains individus se tentent car ils n’ont finalement pas grand chose à perdre en intimidant de la sorte des jeunes femmes pas toujours prêtes à se rebeller ou oser dire Stop.

Oui à l’âge de 16 ans déjà, un premier producteur véreux avec qui je travaillais a essayé de m’embrasser etc… Ensuite, à 18 ans, à Paris cette fois-ci, un personnage connu me fit comprendre que si je voulais le rôle il fallait que je montre que j’ai du caractère ; en gros que je passe à la casserole ! Quelques années après rebelote avec un artiste de renom… Bref je tairai les noms car le problème n’est pas là , personnellement j’ai eu la chance d’être bien entourée et d’avoir une éducation qui m’a donnée la force et le courage de dire NON, de savoir ce que je voulais mais surtout ce que je ne voulais pas.

Mais qu’en est il lorsque ce n’est pas similaire pour une demoiselle fraichement sortie de sa campagne qui n’a aucune idée de la perversion de certains!? Cela aussi je l’ai vu et dans d’autres domaines encore que celui de l’art!

Je ne parle pas de toutes ces fois que l’on ne compte plus où l’on se fait traiter de « bonasse », que l’on se fait siffler, klaxonner, tripoter à moitié dans le metro…

Je suis une Femme, je suis fière de l’être, j’aime être une femme et j’aime être féminine et c’est mon droit  d’assumer cette naissance et que de la vivre pleinement, librement sans avoir à rougir de mes formes, de mes lèvres maquillées ou encore de mon Jean moulant!

Je suis libre et tu es libre aussi alors n’ai plus honte d’être une femme et n’hésite plus à crier haut et fort ce qui se passe partout autour de toi depuis trop longtemps!

Le monde change, les mentalités évoluent et c’est ensemble que l’on pourra faire bouger les lignes!

Alors toi aussi vient courir avec nous l’année prochaine la Sinequanon Run et entre temps ne cesse pas le combat car c’est notre combat à toute!

BRAVO la Sinequanon Run, vous pouvez être fière de montrer l’exemple et de faire partie du changement!

LOVE

Share Button

Laisser un commentaire

Visit Us On InstagramVisit Us On YoutubeVisit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On PinterestVisit Us On Google Plus