Vivre en Communauté : Les expériences qui changent une vie

Il semble parfois l’heure de ces expériences hors du commun qui bousculent toute une vie ! De ces moments où le plaisir est si grand que même la lointaine pensée de mettre fin à l’instant ne peut faire une tentative d’irruption dans notre esprit. L’heure où d’innombrables péripéties nous transportent sur un chemin inconnu, semé d’embûches et de conquêtes, de rires et de larmes qui se dispersent dans toutes les directions pour nous rassembler encore un peu plus chaque fois. Vous savez ces histoires qu’on ne voit que dans les films ou dans les plus beaux romans qui nous poussent tous à la fin de l’aventure à lâcher ce soupir délicieux rempli d’espoir, de rêves, de béatitude et d’innocence !

Et bien aujourd’hui c’est l’histoire de deux gars pleins d’idées, pleins d’envies qui eurent le courage de passer à l’action ! Seuls munis de leurs bras, de leurs têtes, de leurs rêves et d’une parcelle de terre, ils créèrent sans le savoir une communauté du nom de « VALHALLA » ou plutôt il faudrait dire une famille; la famille «VALHALLA ».

 L’histoire a commencé il y’a maintenant un peu plus d’un an et depuis, cet ancien espace de terre morte s’est rempli d’un panaché incroyable d’arbres et fleurs en tout genre, de toutes les saveurs et de toutes les couleurs, d’un large éventail de vies microscopique et macroscopique, d’un lac, d’une serre autosuffisante en earthship, de ruches… Dans l’espace environnant flottent dans l’air des milliers de particules d’amour et d’espérance… Ça fait rêver n’est-ce pas ?

 Un travail conséquent a été fourni pendant des mois à l’aide de magnifiques bénévoles, d’experts prodiguant leurs savoirs, d’ingénieux, de fines lames de l’internet, de photographes, de vidéastes, de spécialistes en environnement et Permaculture, d’âmes bienveillantes et surtout, surtout ce que l’on pourrait appeler de vrais citoyens du monde.

 C’est quoi des citoyens du monde ? Ce sont des hommes, des femmes, des enfants qui se sentent liés à la nature et la terre au point qu’il est impératif pour eux d’agir en conséquence. Ces gens-là c’est vous, c’est nous, c’est toi, c’est moi, c’est en chacun de nous derrière une porte parfois verrouillée qu’il faut réussir à ouvrir pour sentir à nouveau les vibrations du monde, les énergies divines, pour entendre les cris alarmants de la planète, ressentir à nouveau l’empathie et la compassion au point qu’on est obligé de passer par une phase de changement énorme dans notre vie sur différents points. Alors cet état se transforme en un ramassis de cataclysmes positifs percutant tout autour de lui : Changement de vision, d’ouverture, d’appréhension, d’acceptation, de conscience et d’éveil pour finalement se rendre compte que nous sommes tous petits face à l’immensité de l’univers et de ses mystères et que nous vallons bien plus que ce que l’on souhaite nous faire croire.

 Cette si belle histoire je l’ai vécue d’abord seule et ensuite de manière communautaire. Je suis passé par ces changements d’attitude face à la vie, j’ai vécu ces changements de consommation, j’ai vécu ces nouvelles apparitions… Ça n’a pas toujours été facile, c’était même parfois un peu dur car ce changement ne se fait pas sans pots casser !

Quand notre état d’esprit change, tout autour de nous s’en voit bousculé, notre vue sur le monde, notre entourage, notre alimentation, nos rapports aux choses, nos rapports aux biens, nos rapports à nos propres peurs… Tout se nettoie naturellement, alors on se sent encore plus vulnérable qu’à l’habitude et l’on peut parfois se sentir très seuls, mis à l’écart mais l’avons-nous choisi ?  C’est ce que l’on appelle la transition, ce fameux battement d’ailes si fort qu’il est capable de créer une vraie tempête aux alentours en moins d’une seconde, ce battement d’ailes capable de retourner tout sur son passage pour créer une nouvelle personne comme par magie, en un déclic !

 Ensuite vient le moment de vivre cela en commun avec tout ce que cela comporte ! C’est là que ma famille « Valhalla » intervient, vous savez ce moment ou vous êtes enfin à l’aise avec votre nouveau moi mais qu’il est venu le temps de vous confronter à d‘autres personnes et d’encore une fois remettre tout en question ! Ce moment est un peu piquant car nous venons enfin de reprendre un peu confiance en nous pour nous supporter et aller de l‘avant mais là encore une confrontation doit avoir lieu pour encore une fois passer un nouveau cap !

 Moi je suis vraiment chanceuse ! J’ai eu un passage de cap assez extra je dois l’avouer… Je suis tombé sur la famille parfaite ! Enfin quand je dis ca, ca ne veut pas dire qu’ils sont parfaits ! Il ne faut pas exagérer ! Qui l’est ? Ils ont plein de defaults comme moi et comme vous car la perfection ne peut exister dans un monde où chacun d’entre nous vit ses propres réalités ! Mais ils sont plus que parfait en terme d’humanité, de pardon, de compréhension, de partage, de sourire, d’écoute, de compassion, de soin, d’entraide, d’empathie…

 L’histoire se finit dans quelques jours alors je ressens certainement un peu plus cet adage qui dit que l’on se rend compte de l’importance d’une chose que lorsqu’on la perd. C’est si vrai ! Rien ne va être perdu, je vous rassure mais nous allons nous disperser quelque temps pour aller voguer vers d’autres contrées, continuer de sensibiliser de la même manière mais ailleurs le temps de la saison morte !

 Vivre en communauté c’est comme se retrouver sur un ring de boxe ou tous les coups sont permis. Vivre en communauté n’est pas toujours facile bien au contraire, il faut supporter les humeurs des autres, les émotions pesantes, le manque d’intimité, les aller-retour constants, les envies différentes, les manières de vivre, les habitudes, les vices… Bref, ce n’est pas de tout repos mais c’est un travail sur soi d’une grande richesse que de vivre de cette manière car il faut réussir a dépasser nos propre peurs, nos propres angoisses, nos propres limites et nos propres frustrations ! Ça demande du travail certes mais c’est aussi une ouverture à l’autre très constructive, un passage qui devrait être obligé pour prendre un peu sur soi, redevenir un peu plus sensible et savoir redevenir un peu plus humains.

 Valhalla c’est deux gars qui ont tellement cru en leur projet qu’une brochette de gens plus sensationnels les uns que les autres se sont greffé naturellement à l’idée. Le Noyau s’est regroupé venant de tous horizons (Canada-France-USA-Allemagne-Chine…) pour vivre sous le même toit. Un toit qui a abrité plus d’une centaine de personnes au fur et à mesure du temps, un toit ou s’est lié des amitiés profondes, un toit ou s’est mêlé travail, plaisir, défis, confessions, expériences pour former un magnifique tout qu’on appelle une sacrée expérience humaine. Cette petite idée a grandi et est devenu un vrai mouvement à part entière et ce n’est que le début de l’aventure, je vous le certifie !

 Croyez en vos rêves, ne lâchez rien, ne laissez personne vous faire croire que vous êtes fous, insensés, naïfs ou perturbés ! La vie est magique et fera tout pour vous permettre de réaliser vos rêves tant que de votre côté vous fassiez tout pour les réaliser. Plus le temps passe et plus je m’aperçois que ceux qui savent réellement ce qu’ils veulent dans la vie et qui travaillent dans cette direction finissent par obtenir gain de cause. Quant aux autres, leurs croyances ou leurs travaux ne sont souvent pas assez suffisants pour éclore. La deuxième chose que j’aimerais vraiment souligner ici est le simple fait de sortir de votre zone de confort afin d’expérimenter des choses que vous n’auriez jamais pu imaginer, laissez aller le flot de la vie et les propositions qui en découlent, les résultats sont souvent surprenants.

 En ce qui concerne mon expérience au sein de Valhalla, je ne souhaite citer personne ici car vous êtes bien trop nombreux et parce que tous avez vos particularités, vos lots d’amour et de partage. Vous avez tous joué un rôle important dans ma vie, dans celles de chacun d’entre nous et dans celles de beaucoup d’autres j’en suis sûre !

 Aujourd’hui Valhalla c’est une magnifique terre remplie d’un tas de bruns d’ADN différents, c’est aussi une page suivie par plus de 10.000 personnes, c’est aussi une centaine de vidéos, des possibilités et des actions concrètes, c’est un respect incommensurable pour la vie, la nature, les savoirs… Et évidemment c’est aussi une mascotte internationale du nom de « Bear » notre fils à tous !

 Cette expérience a changé ma vie, vous avez changé ma vie ! L’histoire ne fait que commencer, les pages blanches sont encore nombreuses… Nous avons plein de sublimes choses à écrire et l’avenir va nous permettre cette magnifique calligraphie…

 Je vous aime

 Croyez en vos rêves, laissez s’ouvrir vos ailes, ne vous débattez pas, prenez votre envol et parcourez l’univers avec calme, assurance et envies…

 Much Love

Menstruations: le sang et les dollars coulent à flots… Comment les vivre au naturel ?

Messieurs cet article n’est pas pour vous malheureusement ! Je vous promets que nous trouverons de quoi vous satisfaire très bientôt.

J’aimerais vous parler, Mesdames, d’un sujet que nous connaissons très bien mais que trop souvent nous négligeons.

Souvenez-vous de ces crampes désagréables, de ces piques qui vous maltraitent, de ce gonflement que vous ressentez partout à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps, de cette sensation de déprime qui vous envahit.

Eh bien oui chaque mois et malgré nous, nous passons par ces états qui diffèrent selon les personnes et qui peuvent nous déstabiliser entièrement au point même de pouvoir nous rendre certaines fois légèrement désagréables.

Nous ne pouvons rien y faire, nos règles demeureront jusqu’à ce que mère ménopause transforme nos entrailles ! L’image n’est pas ragoûtante, je l’avoue.

Je voudrais cependant que nous parlions de cette dépendance qui nous lie aux corporations tirant des bénéfices de nos menstruations.

Nous sommes bien d’accord sur le fait que ce sujet est encore un sujet tabou ! Parler des règles, du sang s’évacuant du corps humain n’est pas le meilleur sujet de discussion surtout quand on sait que pour les médecins cela a été longtemps considéré comme une maladie lorsque l’Église y voyait un signe d’impureté.

Mais aujourd’hui, il est grand temps de réapprendre à parler de ces manifestations naturelles qui font totalement partie de nos vies et qu’il nous faut gérer mensuellement.

De plus, je tiens à dire que le sang menstruel est aussi considéré comme sacré dans certaines cultures ! Il serait comparé à un nectar pour certains, utilisé comme remède, comme peinture, comme fertilisant pour la terre…

Selon de nouvelles études scientifiques, il est dit que ce fluide tout particulier contiendrait de puissants anticorps, du liquide lymphatique, des vitamines, des protéines, des glucides, du cuivre, du magnésium, du calcium, du potassium, des sels minéraux… Mais surtout le plus incroyable, il contiendrait des cellules souches 100 000 fois plus rapides que les cellules souches dites classiques, de plus elles seraient moins sujettes au rejet du corps humain a contrario de la moelle osseuse et du cordon ombilical.

Dès 1930 l’appareil commercial portant sur les menstruations féminines, tampons et serviettes jetables s’activera et l’industrialisation nous rendra totalement dépendantes de ces nouveaux outils encore inconnus il y’a peu ! Sachez qu’au moyen âge ces dames faisaient dans la discrétion ne portant ni sous-vêtements, ni protection avec pour seul bagage de longues jupes couvrantes et leurs parfaites intuitions.

Ces nouveaux produits industriels sont une réelle mine d’or pour un marché estimé à plusieurs milliards de dollars.

Cependant, nous ne pensons pas assez à la toxicité de ces produits.

Les tampons par exemple rentrent directement en contact avec nos muqueuses qui sont très perméables et cela des heures durant ! Malheureusement nous n’avons pas été clairement éclairées sur ce que ces produits recèlent en eux. On y retrouve un grand nombre de substances toxiques qui peuvent causer toute sorte de désagréments : Allergies, irritations, réactions et ce fameux choc toxique mentionné sur la notice ayant déjà entraîné la mort de plusieurs personnes !

Voilà comment vous donner envie, en quelques phrases, de stopper cette intime relation avec tampons et serviettes hygiéniques !

Et croyez-moi, c’est possible !

J’ai déjà appliqué la recette magique sans le savoir.

J’ai toujours trouvé que l’acte d’appliquer des tampons et serviettes hygiéniques est tout sauf naturel, désagréable et pas vraiment propre.

J’ai toujours eu la sensation de me sentir sale en fonctionnant avec cette pratique, j’ai donc tout naturellement stoppé court ! J’ai alors essayé de me servir de mon bon sens en écoutant d’avantage mon corps et des années plus tard j’ai découvert que je n’étais pas la seule à fonctionner de la sorte… Ouf, je ne suis pas folle ! C’est rassurant…

Eh bien oui, il est tout à fait possible et aisé de développer nos propres capacités et ainsi gérer l’écoulement des règles de façon autonome.

Cela peut paraître impossible à première vue, mais ce n’est rien d’autre qu’un muscle dont on ne se sert que trop peu et que nous devons apprendre à stimuler, il se nomme « Le périnée »

Le périnée est un outil précieux dans un grand nombre de circonstances. Étant chanteuse à la base, j’ai très vite appris à me servir de ce muscle insoupçonné pour réussir à projeter le son hors de moi ! J’ai eu cette chance sans le savoir car je ne connaissais pas réellement sa multitude d’utilités et ne pouvais imaginer à quel point cela allait m’avantager dans la suite des évènements… Merci Monsieur Richard Cross et ma belle Edwige…

Effectivement le périnée est très utile car il peut donc nous servir dans le chant, mais aussi retenir le flux de nos règles ou tout au moins le gérer. Il peut aussi avoir un rôle très utile lors des rapports sexuels et permet d’éviter ce que l’on appelle l’incontinence.

Il est important à l’avenir de réussir à maîtriser ce muscle car Mesdames, un jour, cette fameuse incontinence pourrait poindre le bout de son nez. Votre périnée trop faible ne pourrait plus interrompre les fuites urinaires et vous imposerait de passer le reste de votre vie à porter des couches !

Pour ma part, je me sens bien mieux depuis que je fonctionne de cette manière, je contrôle mon muscle, je me sens plus propre, je ne mets pas de molécules toxiques en contact avec mes muqueuses, je me maîtrise davantage, je respecte plus l’environnement et je ne participe pas à ce commerce destructeur…

Nous devons toutes apprendre à remuscler notre périnée à l’aide de quelques séries d’exercices de contractions musculaires très faciles à pratiquer !

Le muscle sera alors bien plus tonique et prêt à affronter les aléas mensuels de la vie. De plus, sachez que même votre vie sexuelle pourra s’en voir avantagée !

Alors pour quoi ne pas essayer ! Ce n’est pas si compliqué après tout…

Amusez-vous, écoutez-vous et ressentez votre corps comme un précieux outil et non un fardeau…

Faites-vous confiance !

La vie est belle

Love

La simplicité volontaire

Avez-vous déjà entendu parler de simplicité volontaire ? Qu’est-ce que cela peut être au juste ? Il suffit de décomposer cette expression pour comprendre tout de suite le fondement de cette phrase.

*La simplicité ici est représentée comme l’acte d’accepter qu’en fin de compte nous n’ayons pas besoin de grand-chose pour être heureux.

*Quant au principe de volontarisme, il va sans dire que l’acte que nous posons de vivre simplement devient un acte réfléchi, venant de nous, de nos choix, de notre propre envie.

Choisir de vivre simplement ! Choisir de vivre avec peu de ressources matérielles ! Choisir d’offrir son temps sans rien attendre en retour ! Choisir l’amour, le bien ! Choisir des modes de vie un peu plus alternatifs ! Choisir d’aider ! Choisir de donner ! Choisir de prêter ! Choisir de reconsidérer ce qui est important ! Choisir de comprendre ce qui nous rend vivants ! Choisir de comprendre que ce n’est pas la catégorie de voiture que l’on conduit qui nous rend plus exceptionnels ! Choisir de comprendre que ce n’est pas le luxe de la maison qui nous protégera ! Choisir de comprendre que ce n’est pas l’argent qui nous offrira le bonheur ! Choisir de comprendre que sans amour et sans santé, il nous manque quelque chose ! Choisir de redevenir conscients de ce que nous sommes et pourquoi nous sommes là !

Croyez-vous avoir été mis au monde pour travailler avec acharnement dans un domaine «X» qui ne vous plaît pas la majeure partie du temps, pour gagner un salaire «X» qui vous permettra d’avoir à peine de quoi vivre, pour manger et avec un peu de chance vous offrir une semaine de vacances quelque part ? Trouvez-vous ça normal que des morceaux de papier numérotés influencent vos vies ? Croyez-vous réellement en ce concept de vie ? Croyez-vous vraiment que c’est ça être et se sentir vivant ?

Tenter de vivre une vie plus paisible, plus en accord avec ce que vous êtes, permet de se libérer des préjugés, des contraintes et du poids de la vie. De cette manière nous évitons un large éventail de stress, problèmes et pressions. Ce monde du consumérisme à tout prix, nous a fait perdre la tête, nous a poussés à l’inertie mentale et physique, à la négativité… Nous nous sommes laissé prendre au jeu de l’achat compulsif, du besoin d’emmagasiner, de posséder pour pouvoir se sentir rempli mais rempli de quoi finalement?

Vivre avec moins de tout permet beaucoup plus de raffinement, de fluidité, de légèreté et de liberté ! Plus nous nous délestons du matériel, plus ce qui nous reste est alors indispensable ! Je suis convaincue que moins on possède plus il est possible de se sentir libre et épanoui, il y’a beaucoup trop de dangers et tentations menant à l’opulence et à l’excès, de plus si l’on ne souhaite pas se faire posséder, il faut inévitablement déposséder.

Soyons lucides ! On cherche un sens à sa vie en tentant d’être le plus en paix avec l’époque dans laquelle on vit ! Mais comment réussir à savoir qui nous sommes ou encore ce que nous pouvons intrinsèquement aimer quand nous sommes envahis de désirs, de choix, de biens matériels, de nourritures, de propositions, de publicités, de médias, de références, d’idolâtrie…

Nous avons perdu toutes les bases de nos réels besoins, il est donc vital de retrouver cette écoute intérieure pour réapprendre les fonctions essentielles qui nous habitent comme dormir, manger, se soigner, s’habiller…

Aujourd’hui l’homme est trop pressé, trop envieux, trop perturbé, il s’alimente mal, ne dort pas suffisamment, ne prend pas le temps d’écouter son corps pour se soigner quand il va mal, n’alimente pas suffisamment son état de relaxation… Toutes ces inattentions apportent un sentiment infernal d’être pris au piège difficile à contrecarrer si nous ne stoppons pas la machine pour réfléchir, comprendre et se retrouver en tant qu’individu unique !

Vouloir constamment posséder et amasser entraîne un enchaînement d’envies insatiables qui ne nous laissent plus aucun répit ni pour le corps, ni pour l’esprit. De ce fait, nous sommes dans l’incapacité de comprendre ce qu’est une existence pleine de sens.

L’attachement aux choses nous rend solitaires, jaloux, envieux et perturbés! Tout n’est que convoitise: Argent, Oeuvre d’art, idées, amitiés, enfants, bijoux, voyages, amants…

Nous  accaparons, possédons, détenons, accédons à des titres, des diplômes, des médailles, des acquis, des papiers… Nous croulons sous leurs poids en oubliant malgré nous que cet immense besoin « D’AVOIR » ne nous permet plus « D’ÊTRE » et nous transforme en êtres sans vie, sans âmes, sans coeurs et sans émotions !

Le fait de rester attaché au passé, aux souvenirs nous fait oublier notre propre présent et nous met dans l’impossibilité d’envisager l’avenir !

Certains liront ceci et pour se rassurer se diront que des propos comme ceux-là sont dignes d’une marginale, d’une personne étrange, d’une personne qui ne possède rien et qui en est frustrée, d’une personne insociable… Vous pouvez penser de la sorte, mais sachez qu’accepter le changement c’est accepter la vie !

Que voulez-vous ! Posséder des choses ou vivre des moments ?

Choisir la simplicité volontaire c’est choisir de minimiser les éléments extérieurs dans notre vie pour extérioriser l’incroyable potentiel de notre intérieur !

Nous devons aller de l’avant sans encombre pour que la paix puisse grandir en nous. De plus si nous n’avons plus de place en nous, comment pourrions-nous avoir la chance de recevoir ? En vivant de cette manière, nous sommes dans l’impossibilité d’être prêt à affronter l’imprévu…

Ayez confiance en vous, reconnectez-vous,tenez vos sens en éveil, apprenez à vous connaître mieux, précisez vos goûts, affirmez-vous ! Nos possessions devraient être celles qui servent notre corps et nourrissent notre âme, pas le contraire ! 
Notre Univers doit être rempli de ce qui permettra à nos sens de s’activer.

 

Il est important de comprendre qu’il y’a plusieurs facteurs essentiels à une vie enrichissante ! Pour cela il est très facile de se rendre compte que certains éléments nous apportent plus de biens que d’autres !

*Un bon lit et un espace pour dormir, *Une bonne nourriture, *Un Espace pour le bien-être, hygiène et soins, *Une bonne lumière, *De l’ordre, * De la pratique, *Un espace relaxant, *Un espace de culture physique…

Un mode de vie à l’Occidentale est souvent une vraie source de stress et d’angoisse donc une des premières choses à faire si l’on souhaite vivre dans la simplicité est de rééquilibrer l’intérieur de sa maison car elle doit être un réel havre de paix, un antistress, un lieu de repos, de thérapie, un réconfort, une source de chaleur et d’inspiration!

Tout devrait être pensé pour ne perdre que le minimum de temps afin de cultiver son vrai « MOI »! Peu d’entretien, peu de rangements, peu de travail pour apporter le maximum de confort, de bien-être, de calme et de joie de vivre…

Penser Vivant car sans confort, la décoration n’a pas de sens, sans silence la musique n’existe pas, sans vide il n’y a pas de beauté…

La première des choses à comprendre pour choisir ce genre de mode de vie  est tout simplement que : Le Corps abrite l’Esprit et la maison abrite le corps c’est pour cela que de toute évidence l’esprit doit être libre pour se développer !

Il est donc vital de se démunir, de se débarrasser et de nettoyer: Notre maison, notre alimentation, notre corps, notre mental, notre emploi du temps…

Vivre est une affaire de conscience c’est pour cela qu’il y’a tant de solutions simples pour rééquilibrer notre vie et y apporter le meilleur comme:

Savoir dire non, nettoyer son carnet d’adresses, apprendre à écouter, faire une seule chose à la fois, vivre a un rythme plus lent, ne pas se laisser piéger par la routine, pardonner, posséder peu, grouper ses achats sur une semaine, surveiller ses propos, ne pas juger, ne pas critiquer, prendre soin de soi pour mieux aimer l’autre, installer des rituels, être prêt au changement, répartir ses taches ménagères sur un calendrier, s’engager, rester soi-même, ne rien attendre des autres, répondre rapidement au courrier, ne pas laisser de tâches inachevées, devenir votre meilleur ami, écrire pour affirmer sa personnalité, se détacher, cultiver l’art de vivre seul, ne pas autoriser l’argent à devenir notre maître, ne pas vouloir changer l’autre, avoir un espace sacré dans la maison…

Faites de ces petites actions comme manger, dormir, méditer ou faire du yoga… des actes sacrés qui pourraient changer votre vie !

 

Les Bases:

La Maison:

Votre maison doit vous ressembler ! Si vous n’avez pas envie de lire les livres de votre bibliothèque, changez-en, si vous trouvez que la lumière est trop forte changez-là, si vous vous cognez toujours sur le même coin de table, agissez, si vous avez des produits alimentaires périmés ou que vous ne les mangez pas jetez-les, si vous ne trouvez pas de vêtements à vous mettre dans votre penderie pleine à craquer, donnez-les !

Ne perdez plus de temps et éliminez l’inutile ! Nous en avons toujours beaucoup trop… Séparez, jetez, donnez, rangez, nettoyez ! Faites de votre maison un lieu dont vous ne pourrez plus vous passer qui vous permettra de ne plus avoir peur et de vous ressourcer ! Rajoutez des plantes, des puits de lumière, des sons et de la couleur…

Le Feng shui et la Geobiologie sont des sciences utilisées depuis la nuit des temps pour guérir l’intérieur de vos maisons ! C’est très intéressant…

 

Le corps:

Il ne doit pas encombrer l’âme, nous ne devons pas être sa victime et pour cela il doit être beau car la beauté est synonyme d’assurance, de fierté, de présence,  d’allure et d’entrain…

Il est donc important d’apprendre à le tonifier, l’assouplir, le renforcer, l’oxygéner, bien le nourrir, le sculpter, le soigner, le nettoyer, le purger, le purifier et le discipliner… Grâce à tout cela il sera plus facile de s’affirmer, de s’estimer, de gagner en confiance et donc en transparence, de se perfectionner dans nos gestes, manies, rictus et dans les apparats plus discrets que nous choisirons…

Prenez soin de vous, mangez bien, faites des bains d’air, des bains purificateurs, ne mettez pas trop de produits sur votre visage et tout votre corps! Mangez moins mais mieux, réapprenez à avoir faim, jeûnez, écoutez votre corps et servez-vous plus de produits naturels…

 

Le mental:

Si votre mental est trop encombré par la négativité, les soucis et le stress vous ne réussirez pas à vous harmoniser avec votre « Moi » et vous ne pourrez pas dégager tout votre potentiel et continuer d’apprendre et créer…

Pour cela libérez-vous pour changer, protégez-vous des parasites et des agressions extérieures en vous défendant, en vous armant, en vous honorant et en vous respectant en utilisant l’autopersuasion, les affirmations positives, la confiance en soi, ayez une grande volonté et confiance en vous, purifiez votre esprit, adoptez une image et une attitude positive…

Faites-vous plaisir, n’hésitez pas à vous accorder différents plaisirs comme du chocolat, des ballades en nature, des messages, des repas entre amis où vous pourrez rire… Qu’importe!

Nous sommes ce que nous pensons, notre teint, nos rides, nos joies, nos souffrances, notre stress… C’est pour cela que nous dépendons de notre mental, de notre savoir, nos principes, nos silences et notre concentration…

Dans le Zen, on dit que la beauté est un état de liberté à l’égard de tout, un état de non-préoccupation ! Quand cet état est atteint, tout est beau ! C’est un état d’esprit, l’acceptation de l’inévitable, l’appréciation de l’ordre cosmique, de la pauvreté matérielle et de la richesse spirituelle, c’est une technique, une philosophie de la beauté soit, de la contemplation.

Adoptez-le moins pour avoir plus !

 

L’apparat Vestimentaire :

Le vêtement est au corps ce que le corps est a l’esprit ! C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas arrêter de prendre soin de nous mais tout faire pour trouver son propre style ! Les vêtements doivent avoir le même langage que notre vrai « MOI », nos vêtements doivent refléter notre mode de vie… Les vêtements peuvent donner une fausse image de nous-mêmes et même changer notre comportement.

N’avez-vous jamais constaté autour de vous ces décalages entre l’apparence et le contenu ? Au fil du temps on s’aperçoit souvent que l’habit ne fait pas le moine !

Personnellement j’ai rencontré des gens très riches financièrement mais très malheureux ! D’autres, ayant étudié de longues années, accumulant les diplômes sans vraiment savoir ce qui les faisait vibrer réellement pour en bout de course devoir exécuter des tâches qui ne leurs convenaient pas ! D’autres ayant travaillé ardemment pour emmagasiner le plus de biens matériels possible pour avoir ce sentiment de sécurité, de rassasiement et enfin finir seuls entourés de ce confort qu’ils ne peuvent pas partager ! D’autres ayant tant d’argent et si peu d’amis.  D’autres vivants dans le pouvoir, l’ego, la reconnaissance absolue, le star-system tant et si bien qu’ils y laissèrent leurs âmes!

Et j’ai eu la chance de croiser également des humains exemplaires dignes selon moi des plus grands cœurs, des plus belles intelligences. Des humains sans le sou qui vivaient heureux dans l’abondance et qui n’auraient changé ce mode de vie pour rien au monde. Des humains prêts à parcourir le monde sans rien dans les poches pour aider l’autre à vivre mieux en allant à sa rencontre. D’autres se battant toutes leurs vies pour faire comprendre aux hommes qu’il y’a autre chose qu’une vie matérielle. D’autres prêts à perdre leurs vies pour offrir au monde des machines révolutionnaires capables de changer la société. Des activistes prêts à tout, même au pire, pour changer les choses. Des gens offrant un organe pour sauver une âme ! Des anthropologues qui donnent leurs vies en sacrifiant tout pour se rendre utiles.

Dans les deux camps les listes sont longues ! Et encore ici, il n’y a ni blâmes, ni jugements, ni accusations, mais il est de notre devoir de choisir la route que l’on souhaite emprunter le plus tôt possible.

En fin de compte quand on y pense, il n’y a rien de plus simple ! Il y’a deux chemins différents, on ne peut voguer dans une direction puis bifurquer éternellement, il est important de choisir de vivre sa vie de manière déterminée en fonction de notre vraie nature d’homme ! Il y’a deux voies mais une seule possibilité !

J’ai Choisi la voie de l’amour, la simplicité, la solidarité, le volontarisme, le partage, l’éveil et la conscientisation et aujourd’hui je sais que c’est le bon choix, c’est une certitude pour moi !

Dans le passé j’ai aussi évolué dans des sphères différentes mais je ressentais très souvent un malaise, une grande solitude, un manque absolu ! Il y’avait en moi une porte ouverte impossible à fermer, je savais que je devais réussir à la verrouiller mais il fallait trouver comment ! Je m’accrochais à une partie de moi que je ne réussissais pas à façonner autrement et pourtant tout est possible ! Nous sommes nos propres limites et barrières ! Il suffisait que je sorte de ma propre peur et que je fonce pour accomplir ce qui vivait vraiment en moi sans conditionnement, sans délimitation.

Aujourd’hui je me sens en paix avec mes convictions, je suis en harmonie avec mon « Moi » profond !

Est-ce que c’est facile ? Oui très facile car dans les moments de doutes et de difficultés si nous regardons vraiment au fond de nous là ou resonne la justesse universelle, l’amour nous tire toujours plus haut. Évidemment c’est une bascule délicate, car nous pouvons très vite nous sentir seuls, différents, étranges même ! De plus, il est évident que nous devenons de plus en plus ouverts, sensibles, à l’écoute et conscients. Alors, une grande sensibilité et une grande vulnérabilité s’emparent de nous mais qu’importe ! Au plus profond de nous-mêmes, nous savons que le choix et le chemin sont tout aussi bons pour nous, pour l’autre et pour l’univers et qu’autrement nous ne sommes pas vivants…

Simplifiez-vous la vie et vous verrez votre vie s’enrichir ! Adopter un mode de vie sain et zen, c’est choisir de vivre selon le principe « du moins pour plus » et cela dans tous les domaines ! C’est certain que la société de consommation dans laquelle nous vivons ne pourrait pas prôner ce discours… Mais il est temps d’en finir et de comprendre notre vraie et unique nature !

La seule chose que je souhaite, c’est de ne pas posséder, sans possession je suis disponible pour la vie, pour la nature, pour la beauté, le mystère, les sentiments, l’humain, les animaux, l’esprit, l’intellect…

Il y’a des richesses insoupçonnées à vivre dans l’art de la simplicité, c’est une philosophie avant tout qui évidemment devient vraiment nécessaire devant les douloureux défis de notre époque ! De cette manière, il est possible de vivre plus et mieux! La simplicité volontaire, c’est s’ouvrir à la vie, au bonheur et à la vraie richesse !

Gandhi disait « Vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre »

Il n’avait pas tort!

Écoutez-vous ! Laissez circuler l’énergie de l’univers ! Rééquilibrez-vous ! Apprenez à reconnaître les signes ! Branchez-vous sur les fréquences du monde !

MUCH LOVE

PS:
Je vous conseille de regarder deux films magnifiques selon moi:

Le premier, « La belle Verte » et le second, plus récent qui est un conte rempli de vérité de Monsieur Fred Pellerin : «Ésimésac ».

Vous comprendrez ou je veux en venir c’est certain ! 😉

Le Sourire

Que cela peut être merveilleux quand lors d’une ballade dans les rues inconnues du monde entier, mon trajet s’agrémente gracieusement d’un sourire unique, naturel et tout bonnement sincère !

Ne trouvez-vous pas que ces petits riens sont de simples gestes qui peuvent réellement compter et nous apporter un calme, un repos, un bien être qui vaut tout l’or du monde !

Inconsciemment qu’on le veuille ou non, un sourire peut faire toute la différence sur notre état au cours d’une journée, notre humeur peut en être totalement changée ou même redirigée.

Recevoir gratuitement une attention positive envoie une énergie positive dans l’univers qui d’une manière ou d’une autre rebondit quelque part. On peut appeler ceci l’effet papillon ou simplement le pouvoir d’attraction de la pensée…

J’ai toujours ressenti au plus profond de moi que nous étions le fruit d’un grand tout, interrelié pour former une énergie, sublime, divine, imprégnée d’amour qui serait capable d’aider à ressentir la moindre émotion, la moindre blessure, le moindre fonctionnement de l’autre.

Je sais que cela peut sembler fou et peut être un peu trop irréaliste mais sans ça que reste-il ? Mais sans ça à quoi servirait tout ça ? Il y’a de plus en plus de scientifiques qui s’intéressent à cette manière de penser et qui étudient ce phénomène à travers la physique quantique! Je vous conseille d’ailleurs de lire « Transurfing », magnifique bouquin…

Je pense qu’il y’a deux sortes de personnes sur la terre :

*Ceux qui pensent que quelqu’un ou quelque chose a créé l’humain pour se jouer de nous ! Que nous sommes en fin de compte une expérience parmi tant d’autre d’un marionnettiste géant !

*Et d’autres qui pensent que nous sommes là pour l’amour Universel, pour expérimenter l’acceptation, la douleur, l’empathie, la compréhension…

Je ne prétends pas avoir de réponse à cette question et qui pourrait l’avoir !

Mais ce qui est sûr ! C’est que je refuse d’envisager que la première possibilité, soit celle de voir notre existence menée à la baguette par un magicien suprême, puisse être mon leitmotiv !

Sinon à quoi servirais-je vraiment dans ce monde magnifique ? Pourquoi ce monde serait-il si riche ?

Le moment présent nous permet de ne pas tomber dans le piège de toutes ces questions existentielles et de nous ramener dans le droit chemin.

Moi j’ai choisi d’être la meilleure possible, j’ai choisi d’ouvrir mon cœur aux autres, j’ai choisi d’aider, j’ai choisi d’être positive, j’ai choisi de voir la vie du bon côté, j’ai choisi de penser que dans chaque expérience il y’a un cadeau, j’ai choisi de rester cette enfant, j’ai choisi d’aimer…

La liste est très très longue et tous les jours je me bats pour la respecter au maximum et tenter d’être ce fruit de l’amour universel…

C’est pourquoi je peux vous assurer que chaque sourire que je reçois est un vrai cadeau, que chaque rire compte, que chaque clin d’œil est stimulant… Embourbez-vous dans l’énergie positive et distribuez en è tort et à travers…

Faites l’expérience ! Souriez à quelqu’un qui semble grognon et vous verrez sa réaction ! Ca ne marche pas à tous les coups mais la plupart du temps c’est difficile de résister à un sourire et les gens se laissent aller… Créons cet égrégore d’amour… Unifions-nous !

Donnez, donnez sans arrêter… C’est gratuit et cela apporte beaucoup tant à votre propre personne qu’à l’univers tout entier…

Plein d’amour

L’éthique animale

Nous avons tous déjà entendu parler d’éthique mais savez-vous ce qu’est l’éthique animale ?

 L’Ethique animale est aujourd’hui un domaine de recherche très sérieux et plus que complexe ! C’est un domaine qui aborde le mécanisme des droits des animaux ! Cette discipline réfléchit à la responsabilité morale des hommes à l’égard des animaux. Il est question des rapports que nous pourrions avoir avec les animaux, de savoir si il est acceptable ou non de consommer des produits d’origine animale, de reconnaître quels sont les devoirs que nous avons envers eux, l’existence de leurs souffrances ou encore si il y’a une réelle justification et un réel droit de disposer des animaux comme bon nous semble! Le sujet est vaste et illimité surtout actuellement dans le contexte des  crises environnementales conséquentes que nous vivons.

J’aimerais donc vous faire part de certaines recherches que j’ai faite sur le sujet et qui sont on ne peut le nier des aveux plutôt déstabilisants même pour le plus grand des carnivores qui lira ces lignes!

 Nous pourrions peut être commencer par notre contact avec les animaux ! Et bien oui, le plus gros contact que nous ayons à ce jour avec les animaux se fait dans notre assiette. Cette idée me glace le sang à chaque fois que j’y pense ! Ne trouvez vous pas cela consternant au fond de vous? Vraiment ?

Les animaux sont des êtres avec un cœur, un corps, une âme, des émotions… Et nous égoïstement, nous les abattons sans même leur épargner des douleurs superflues ! Qu’est devenu l’être humain ? Où est passé sa conscience ? Où est passé son empathie ? A t’il été si aveuglé par sa quête de pouvoir et d’argent qu’il en a oublié qu’il possédait une tête pour penser et un cœur pour aimer et ressentir ?

Nous avons presque tous eu des animaux domestiques dans notre vie, nous les utilisons pour notre bien être personnel, pour échanger de l’amour, pour avoir de la compagnie ou encore pour se donner une nouvelle occupation ! Ici l’animal est considéré comme immangeable il va s’en dire !  Mais pourtant, cela ne dérange personne apparemment de consommer du lait, de la chaire et évidemment les fétus des animaux que l’on nomme :les œufs.

Même si nous épargnons ces pauvres bêtes sans défenses en les cataloguant d’animaux de compagnie, les autres sont jetés à coups de pieds aux fesses sur des barbecues, grills, et casseroles en tous genres pour notre plaisir gustatif !

 Malgré notre bon cœur, il faut savoir que tout au long de notre vie nous côtoyons environ 2 à 4 animaux de compagnies (Chiens-Chats..) et nous allons impitoyablement ingurgiter sans scrupules ni remords plus de 2000 animaux de fermes (Poulet-Cochons-Bovins..). La vérité est parfois douloureuse mais elle est chargée de justes constats !

De ce fait il est très simple de faire un petit compte assez rebutant! Etant donné que nous sommes 7 milliards sur terre, nous pouvons en conclure que nous abattons plus de 55 milliards d’animaux terrestres chaque année sans inclure ici les poissons que nous pêchons. Premièrement nous tuons donc un nombre considérable d’animaux mais ajouté à ceci, nous les traitons de manière épouvantable.

 L’abatage est devenu mécanique, industriel, déshumanisé, douloureux et surtout barbare… On trouve sur internet énormément de vidéos sur la façon dont on s’occupe de ces animaux et la manière brutale qui est employée pour leurs enlever la vie. Préparez vous pour les curieux car ce n’est pas fait pour les âmes sensibles !

 De plus il y’a une chose qu’on ne nous dit pas mais qui est pourtant plus vraie que nature c’est qu’en plus de manger des animaux, vous mangez des animaux enfants. Ces pauvres bêtes sans défenses sont gavées à outrance pour gagner de la masse rapidement mais sont encore de pauvres nourrissons.

Pour un Veau par exemple, il faut savoir que celui ci pourrait vivre entre 15 et 20 ans mais qu’en une 1 a 24 semaines il pourra déjà être dans votre assiette !

Pour un poulet celui ci pourrait vivre jusqu’à 8 ans mais vous le trouverez dans votre assiette au bout de 5 à 7 semaines…

Et la liste est très longue, aucune espèce n’est épargnée, ni les chèvres, ni les lapins, ni les oies, ni les canards, ni les vaches…

Le problème est grave et multiple car il y’a 3 niveaux de dégradation atteints :

*Sur le plan de la Santé

*Sur le plan Environnemental

*Sur le plan Ethique

Evidemment au niveau de l’environnement, il y’a aussi énormément à dire ! Il faut savoir entre autre que l’élevage industriel produit au moins 18 %de nos gaz de serre dans le monde, ce qui est donc plus polluant que tous nos modes de transports réunis ! C’est une somme faramineuse…

Les plus grands penseurs de ces décennies étaient tous végétarien (Einstein, Gandhi, Edison, Voltaire, Claudel, Socrate, Pythagore, Tolstoï…) La liste pourrait être bien plus grande si je le souhaitais mais qu’importe, les faits sont là et si cela vous intéresse j’ai aussi répertorié une liste entière de citations très intéressantes sur le végétarisme.

Au niveau de la santé, il n’est plus à répéter que la viande d’aujourd’hui pourrait provoquer plusieurs problèmes de santé comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer…

 On ne peut plus nier que chaque consommateur peut faire la différence ! Toutes les voies sont importantes. Pour chaque personne qui changera ses choix d’alimentation ce sera plus de 30 animaux de fermes épargnés par an.

« J’ai rejeté la viande depuis très tôt dans mon enfance, un temps viendra ou les hommes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme il regarde maintenant le meurtre de leurs semblables »

 Leonard de Vinci.

Voilà donc une petite explication de ce qu’est l’éthique animale.

Méditez là dessus…

Much Love

Le Soleil

Comment vous dire que cet article est un des plus importants pour moi ! Non je plaisante mais si vous saviez à quel point le soleil peut raisonner pour moi dans ma vie, mon présent, mon bien être, mon quotidien vous pourriez comprendre certainement la raison pour laquelle je peux dire ceci! Le soleil est mon Amour au sens propre du terme, je ne peux me passer de celui-ci, de son énergie, de sa chaleur, de son réconfort.

Je me suis toujours sentie en harmonie et protégée quand il décidait de nous faire l’honneur de sa présence! Sous le soleil je vois la vie en rose comme dirait notre chère Edith piaf, je me sens pousser des ailes, je me sens vivante, vibrante et remplie d’énergie.

Le soleil me nourrit à l’intérieur et à l’extérieur, il soigne mon âme, il réchauffe mon corps, me console, m’aime et me donne tout ce qu’il a !

Le soleil est l’allié par excellence pour obtenir une santé optimale ! Jamais personne ne pourra nier son utilité majeure pour afficher une bonne mine, un teint halé et doré et encore moins ces dames!

Le soleil est le meilleur fournisseur en vitamine D qui soit, beaucoup d’entre nous manquons de cette vitamine qui est indispensable pour les Os et les dents, elle permet d’éviter des maladies telles que l’Ostéoporose et le rachitisme. La vitamine D favorise la fixation du calcium dans l’organisme. Les rayons du Soleil, en particulier les UVB, permettent au corps de synthétiser la vitamine D3, dont un taux minimum est nécessaire à notre bonne santé.

Il participe tout naturellement à l’élasticité et à la jeunesse de l’épiderme, il prépare aussi contre les agressions extérieures.

La vitamine D possède aussi nombreuses vertus immunitaires et nous aide à optimiser la santé et le développement des cellules, Elle influence plus de 200 gènes.  Elle protège contre certaines infections et maladies comme la grippe ou peut même agir contre le Cancer.

 De plus il faut savoir que le soleil stimule aussi la sécrétion de mélatonine, une hormone nécessaire pour améliorer le sommeil, elle joue sur notre rythme biologique et elle intervient dans notre équilibre psychique. En faisant baisser le taux de mélatonine le jour, il permet d’être actif et dynamique et la nuit, permet de mieux dormir.

Le Soleil augmente aussi notre taux d’endorphine (hormone du bonheur et du plaisir) il joue alors un rôle d’Antidépresseur naturel en boostant notre moral et en produisant des effets bénéfiques contre l’anxiété, l’angoisse et la dépression. C’est pour cela que pendant l’hiver dans les pays ou le rayonnement solaire est limité, il apparaît ce qu’on appelle des dépressions saisonnières.

Vous serez donc tous d’accord avec moi pour confirmer que le soleil est une chose merveilleuse !

Le soleil fait partie de ces choses qu’on sous-estime et qu’on oublie de remercier au quotidien ! Le soleil est l’une des plus belles choses qui existent selon moi ou tout au moins qui fait le plus de bien juste en étant là à sa place !

Pour moi le soleil c’est l’abondance…

Et vous quels sont vos rapports avec le soleil ?

 

Love

Visit Us On InstagramVisit Us On YoutubeVisit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On PinterestVisit Us On Google Plus