Rituel de purification énergétique printanier de son habitat

Share Button

Printemps. Cette saison marque la sortie du silence de la nature, son déploiement.
Avec lui viennent les floraisons, l’énergie ascendante de la sève, l’ouverture des feuilles. C’est une saison de renouveau et de commencement d’un nouveau cycle que beaucoup ressentent de la même manière à l’intérieur d’eux, avec cette envie de passer du temps dehors, dans la nature, de se mettre en mouvement…

C’est le moment idéal pour justement mettre en circulation les énergies qui ont pu stagner et s’accumuler durant l’hiver, que ce soit dans notre corps, dans nos pensées, mais aussi dans nos maisons !
Le « grand ménage de printemps » en témoigne : c’est le moment idéal pour évacuer, donner, jeter, nettoyer dans nos intérieurs.

A cette période de l’année, j’aime faire un rituel de purification énergétique de mon habitat. Il ne s’agit pas seulement de faire le ménage physique de nos maisons, en nettoyant ou en rangeant.
La purification énergétique cherche à remettre en mouvement les énergies subtiles et il existe plusieurs manières de procéder, selon ce que vous avez à votre disposition ou ce qui vous parle le plus.

Poser votre intention!

L’intention est outil puissant pour se reconnecter à l’essence de notre être… Chaque action engagée par une intention sera ainsi vécue plus en conscience. Poser une intention demande simplement de se reconnecter à son cœur et à son être profond. De quoi ai-je envie ? Qu’est-ce que je souhaite vivre dans les prochaines semaines, dans ce nouveau printemps, pour cette nouvelle saison ?

En étant au clair avec ce que l’on souhaite manifester dans sa vie, notamment pour ce printemps, votre rituel de purification s’ouvre ainsi de manière plus aligné avec vous même.

Fumigation à la sauge

Utilisée dans les rituels amérindiens, on attribue à la sauge des propriétés de nettoyage de l’aura, nettoyage des émotions et des pensées. Vous pouvez donc commencer par vous nettoyer vous-même à la sauge, en faisant brûler un bâton de sauge séchée et procéder ensuite à une fumigation à la sauge dans tout votre logement, en passant dans chaque pièce, dans chaque recoin.

Le palo Santo

Le palo santo est un bois sacré que l’on retrouve en Amazonie, il est également employé dans de nombreux rituels chamaniques, que ce soit des fêtes, des cérémonies de dévotion…. Sa combustion dégage une odeur très douce et une fumée à laquelle on attribue des qualités d’harmonisation des lieux et des personnes. Il amène un sentiment méditatif et un apaisement des énergies dites négatives.

La lumière

On l’oublie souvent, mais une simple bougie transforme l’énergie d’un lieu… Cela est d’autant plus efficace lorsque la bougie est allumée dans un but précis. On retrouve ce principe dans le rituel de la neuvaine, qui consiste à allumer une bougie durant 9 jours et nuits avec une intention et des prières.
Ce rituel est issu de la tradition chrétienne mais il est tout à fait possible de le faire de manière athée en inventant ses propres prières et dévotions.
La bougie allumée jour et nuit apporte vraiment une présence assez inexplicable… mais il faut bien faire attention de l’allumer dans un endroit hors de tout courant d’air et d’objets inflammables !

Les sons et la musique

Ah les vibrations sonores ! Je termine par elles car leurs pouvoirs de nettoyage sont incroyables… Nettoyage de l’âme, du cœur, du corps et de l’habitat. En Indonésie, de nombreuses clochettes sont utilisées pour purifier quotidiennement les lieux et les rues.
Dans les régions himalayennes, ce sont les bols tibétains qui ont ce pouvoir de méditation, de connexion spirituelle et de nettoyage et en Inde les mantras. Mais un simple chant, ou le jeu d’un instrument de votre choix, tant qu’il est offert au lieu avec conscience et cœur participera à cette grande remise en mouvement des énergies de votre chez-vous…

Ces techniques (il en existe bien d’autres!) peuvent être utilisées dès que vous en ressentez l’envie ! Après une semaine particulièrement intense, lors d’un changement de vie important, un déménagement, une célébration…
A tout moment qui est important pour vous.

Car prendre soin de son habitat revient à prendre soin de soi-même, je vous souhaite une belle purification énergétique pour ce nouveau printemps !

Share Button

Ariane est professeure de yoga à Paris et termine ses études d’architecture intérieure. 2 disciplines dans lesquelles elle cherche avant tout à prendre soin de nos différentes formes d’intériorité. Elle parle de cette rencontre entre yoga et architecture dans son blog L’Oeil Intérieur, voyant le corps et l’habitat comme deux espaces d’expression de nos histoires personnelles. Egalement voyageuse et musicienne, elle se nourrie principalement des cultures indiennes, amérindiennes et andines, curieuse des cosmovisions du monde et des techniques de transformation de soi pour se reconnecter à notre joie profonde.

Quand l’océan te conte une leçon…

Share Button

Lorsque je vivais au Chili, mes colocataires m’ont proposé de partir un week-end pour surfer. Je n’en n’avais jamais fais et j’étais toute excitée à l’idée de faire cette nouvelle expérience, sans savoir que le surf allait m’apporter bien plus qu’un moment de détente entre amis…

Entre excitation et appréhension, j’enfile une combinaison humide et je gagne la longue plage de Pichilemu. Un professeur nous donne les instructions principales, et après quelques échauffement sur le sable, je me jette à l’eau persuadée que ça allait être un jeu d’enfant ! Résultat au bout d’une heure ?

Impossible de me lever sur ma planche. L’eau glaciale et salée du Pacifique brûle mes pieds nus et mes yeux, les courants forts de l’océan me font dériver… J’essaie par tous moyens de me redresser, de nager vers le moniteur, d’avancer vite avec ma planche. Je me rends vite compte que je m’épuise, à lutter contre le courant, à vouloir être plus forte que les vagues, à contraindre l’eau de supporter ma planche.

Par fatigue, je décide de tout arrêter. Je m’entête et suis à deux doigts de regagner le sable.

J’entends alors une petite voix en moi qui me dit : « Lâche tout, accueille les vagues, et le courant. » Je monte et m’assoie sur ma planche, et j’écoute alors le bruit des vagues et du vent. Je remarque que le soleil nous a rejoint, et j’apprécie sa chaleur qui me réchauffe les quelques centimètres de peau nue. Je me laisse dériver par les vagues, assise sur ma planche, et j’embrasse le mouvement du courant.

Instant de pleine conscience, liée à l’énergie marine… A vouloir trop faire, j’en avais oublié le contexte : le début de l’immensité de l’océan, le bruit de l’eau, le vent, le soleil, la forêt au loin, les rires de mes amis, les chiens qui courent sur la plage…

Une nouvelle vague arrive, et quelque chose me dit qu’il faut que je la prenne : je sens que c’est la bonne, celle que je suis entièrement prête à accueillir. Je réussis à me hisser sur ma planche et me laisse porter quelques instants par la vague, juste le temps de ressentir le bonheur de la sensation de glisser sur l’eau…

La leçon!
Ce que j’ai appris ce jour là est une chose toute simple : « Arrête de tout vouloir contrôler ! Accueille le flow de ta vie tout comme une goutte d’eau accueille et se fond dans le flow de sa vague ! ».

Je me suis rendue compte que plus j’étais en lutte, plus je me faisais violence. Et si je ne faisais pas d’efforts et si j’acceptais tout ce qui se présentait à moi, que se passerait-il ?

Je laisserais simplement les choses ÊTRE !

Je serai juste dans le FLOW de la vie, dans ce courant naturel qui nous guide vers notre propre nature.

Alors merci à la pratique surf, merci à l’Océan, de m’avoir offert cette leçon d’humilité, cette leçon de vie :

« Ne contrôle pas. Accueille et savoure ce qui se présente à toi. »

Share Button

Ariane est professeure de yoga à Paris et termine ses études d’architecture intérieure. 2 disciplines dans lesquelles elle cherche avant tout à prendre soin de nos différentes formes d’intériorité. Elle parle de cette rencontre entre yoga et architecture dans son blog L’Oeil Intérieur, voyant le corps et l’habitat comme deux espaces d’expression de nos histoires personnelles. Egalement voyageuse et musicienne, elle se nourrie principalement des cultures indiennes, amérindiennes et andines, curieuse des cosmovisions du monde et des techniques de transformation de soi pour se reconnecter à notre joie profonde.

Visit Us On InstagramVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeCheck Our Feed