LE pH et l’equilibre acido-basique : La base pour une bonne sante !

Share Button

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un sujet ultra important qui selon moi, est une des bases fondamentales pour une santé optimale.

Je veux vous parler du pH et de l’équilibre acido-basique.

Tout d’abord commençons par la notion de pH. Le pH c’est le potentiel hydrogène, c’est donc la concentration d’ions hydrogènes dans une solution.

Vous avez certainement déjà entendu ou vu quelqu’un mesurant le pH d’une piscine pour pouvoir contrôler le taux de bactéries qui pourraient s’y nicher !

Et bien il en va de même avec le corps humain. Pour être en bonne santé et éviter de favoriser microbes et autre inflammation cellulaire ,la première des choses à faire est d’équilibrer son pH.

Notre corps doit maintenir son environnement interne stable afin que tous les processus vitaux puissent s’y réaliser naturellement afin de demeurer en bonne santé.

Pour ce faire, la lymphe et les cellules doivent toujours conserver un pH légèrement basique !

Mais comment réussir à gérer cet équilibre ?

Tout bonnement grâce à l’alimentation que nous ingurgitons au quotidien qui est le mécanisme le plus important de régularisation du pH. Savez-vous que nous faisons un apport qui varie de deux à trois kilos d’aliments solides et liquides par jour ? Et bien si ces aliments ne sont qu’acides, la machinerie interne de notre corps va rouiller très rapidement et générer beaucoup de souffrances en un temps record !

Il faut savoir que le pH se mesure sur une échelle de 0 à 14 et qui le souhaite peut trouver dans le commerce du papier pour tester le sien directement. Dans le cas de certaines maladies comme le candida, cela peut s’avérer être un outil très intéressant pour trouver l’équilibre aussi simplement que l’on prend sa température finalement !

Il y a donc 3 possibilités pour le pH :

• L’acidité pour tout ce qui se trouve être inférieur à « 7 ».
• Le pH basique qui se trouve être « 7 »
• Et nous parlons d’un pH alcalin pour ce qui est supérieur à 7.

Le pH parfait pour le corps est un pH de 7,365 ce qui est synonyme d’un corps qui peut fonctionner parfaitement et qui est dans un environnement parfaitement sain.

Ce que nous ne savons pas ou rarement, c’est qu’un seul aliment peut modifier drastiquement notre PH et le rendre très acide et vice versa. C’est pour cela que la temporisation et la recherche de l’équilibre se rejoignent en une parfaite solution pour trouver et garder la santé.

On trouve donc des aliments dits alcalins ou des aliments dits acides cependant, il ne faut pas s’y méprendre, si nous parlons d’acidité ça ne veut pas dire nécessairement que toutes les saveurs qui nous paraissent acides au goût possèdent un pH acide. C’est ici que cela peut parfois être un peu plus difficile à gérer mais ce n’est qu’une question d’habitude !

En fait il faut comprendre que même nos organes possèdent des pH différents plus ou moins acides ou alcalins et c’est ce qui donne cette moyenne d’environ 7, 365.

De nos jours, nos habitudes alimentaires sont beaucoup trop acidifiantes et c’est à cause de cela qu’inévitablement nous nous dirigeons plus rapidement vers la maladie et l’affaiblissement du système immunitaire.
Ce qu’il faut assimiler c’est que si notre corps reçoit trop de résidus acides au quotidien, nos organes se déchargeront des minéraux alcalins essentiels à leurs fonctionnements ( calcium,magnésium…) afin d’éviter au maximum que le pH du sang ne baisse trop en dessous de ce fameux niveau de 7,36.

Les minéraux alcalins seront puisés en premier lieu dans les ongles, les cheveux mais si l’acidité perdure le manque sera comblé par des ponctions dans le sang puis les muscles,les tendons et enfin les os…

C’est donc tous ces efforts de régulation qui vont troubler tout le système et causer un tas de maladies et la dégénérescence.

Ce fameux pH joue sur tous les plans et agit en réel maître de cérémonie sur le corps en entier. Il est réellement capable de créer des inflammations, des problèmes de pertes de cheveux, de peau, de prise ou perte de poids, des cernes, des inflammations, des champignons, de l’arthrite, l’ostéoporose et surtout un terrain favorable au développement de cancers et autres maladies dégénératives

Pour les personnes qui ne réussissent pas à perdre du poids c’est très simple, il suffit de comprendre en fait que si le corps est trop acide, il a trop de toxines. C’est alors que certains organes comme le foie ou les reins vont se surcharger de résidus et ne pourront plus éliminer comme il se doit les déchets et devront alors créer des cellules graisseuses pour faire ce stockage impossible à réaliser autrement ! Il est intelligent ce corps, il nous prévient constamment mais nous ne tendons pas l’oreille aux cris d’alerte qu’il pousse continuellement…

Mais alors quels sont les aliments acidifiants et quels sont les basiques ?

Évidemment, tout ce qui est farine blanche ou industrielle, les conservateurs, les additifs, ce satané sucre blanc (qui ne sert absolument à rien à part boucher vos artères entre nous), l’alcool, les protéines animales ne sont que des acidifiants… Cela déminéralise et dévitalise uniquement !

Puis, en ce qui concerne les basiques, les fruits et les légumes sont évidemment nos meilleurs alliés !

Mais voici une liste à toujours garder, ou apprendre par cœur même, pour toujours faire du bien à son corps à chaque instant…

D’ailleurs si vous ne connaissez pas encore les travaux du Docteur Catherine Kousmine, elle fut l’une des pionnières à parler de l’équilibre acido-basique comme remède de tous les jours ! Moi je l’adore…

 

INFORMATIONS IMPORTANTES

* LE pH OPTIMAL POUR LE SANG SANGUIN = 7.365

* TOUS LES ALIMENTS AVEC UN pH ALCALIN OU TRÈS ALCALIN SONT À CONSOMMER SANS MODÉRATION.

* POUR NEUTRALISER UNE PARTIE D’ACIDITÉ DANS LE CORPS, IL FAUT 20 PARTIES D’ALCALINITÉ.

* À NOTER QUE LE CORPS HUMAIN EST À 80 % ALCALIN ET 20 % ACIDE ! IL FAUT DONC IMPÉRATIVEMENT S’ALIMENTER SELON CES PROPORTIONS POUR MAINTENIR LA SANTÉ.

MUCH LOVE

Share Button

Acceptons le changement!

Share Button

La vie défile sous nos yeux à toute allure et nous emmène sur différents chemins connus ou pas.

Souvent pourtant, le chemin que nous parcourons est tout tracé par nos choix, nos décisions et nos engagements ! Cependant il arrive parfois que le destin en décide autrement et laisse place à l’imprévu !

C’est alors que des escales incertaines peuvent venir chambouler nos vies et parfois de manière imposante en empiétant littéralement sur notre quotidien ! Que faire alors dans de tels cas ?

Pour ma part, je considère ces moments-là comme des aubaines et rien d’autre ! Ces zigzags non prévus sont des cadeaux de la vie, des offrandes qui m’offrent des variantes non envisagées au préalable et très souvent des manières de me mener où je dois réellement aller pour me rapprocher de ma vraie mission de vie ou de mon vrai bonheur. L’univers a un pouvoir incommensurable et il fera toujours tout pour notre propre bien ! Il conspirera toujours pour un meilleur pour nous-mêmes et cela même si cela doit parfois passer par des moments intensément négatifs à première vue.

J’ai appris avec le temps à aimer le changement au point qu’aujourd’hui il m’est très difficile de planifier quelque chose. J’ai toujours ce besoin de changer même d’idée au dernier moment car j’aime les sensations ou les ressentis que j’ai au moment même de l’action.

Je suis sûre que vous aussi vous avez déjà pu vivre des expériences ou quelque chose était prévu depuis longtemps, vous en rêviez et hop le moment venu, ce n’est pas à votre goût alors que la spontanéité d’un moment parfait qui se choisit là sur le vif est très souvent bien plus jouissif.

En tout cas pour ma part, mon quotidien fonctionne de la sorte et je peux vous assurer que ça m’est arrivé tellement de fois qu’aujourd’hui même mes voyages peuvent être décidés à la dernière minute ! C’est comme si je ressentais un appel qui me mènera ailleurs, un signe qui m’invitera à agir d’une certaine manière plutôt qu’autrement… Cette reconnexion à mes intuitions et émotions est vitale pour moi et pour toute personne qui souhaite le bonheur !

Je pense que pour se rapprocher de notre essence, il est important de faire un peu plus confiance à l’univers et donc de réussir à passer outre nos habitudes, nos cadres, notre rigidité et nos propres limitations.

Si je vous parle de cela c’est tout simplement car je suis une grande observatrice depuis toujours. C’est certainement mon oeil d’artiste qui a toujours eu raison de moi et qui m’a conduit à m’intéresser à l’humain en le contemplant de la sorte.

Ma plus grande surprise a toujours été de constater que très souvent, face à l’inconnu et la nouveauté donc finalement, au CHANGEMENT, l’homme perdait tous ses moyens et se sentait comme désarçonné et en grand déséquilibre…

J’ai remarqué qu’énormément de gens ne supportaient pas d’être perturbés dans leurs habitudes et que parfois le moindre des chamboulements pouvait agir comme si le monde venait de s’écrouler et que tout devait alors être remis en cause ! Je ne blâme personne, entendons-nous bien, je comprends tout à fait cette situation car je sais comment la civilisation et le monde occidental a réussi à bien élaborer ce magistral plan pour nous rendre comme cela et nous faire oublier qui nous sommes vraiment ! Soit des humains sauvages, divins, devins, curieux, créatifs, passionnés et emplis d’amour !

Mais alors, la grande question n’est-elle pas : que peut-il se passer concrètement lors de véritables et difficiles changements comme la maladie, la perte d’un être cher, une catastrophe si le mental ne se focalise que sur le déséquilibre et rien d’autre !?

Évidemment il y’a différentes sortes de changement, j’en suis consciente et parfois certains sont plus difficilement acceptables ou gérables que d’autres !

Cependant je pense qu’il est important d’apprendre à voir le changement comme quelque chose de positif, quelque chose qui nous amène toujours à grandir ! Le changement nous amène à nous servir davantage de nos capacités d’adaptation car depuis toujours, ne l’oublions pas, l’homme ou l’animal ont su s’adapter et ne se sont pas figés dans un seul et unique moule. Tous se sont servi des crises et des chocs pour se transformer et devenir plus forts, plus vaillants, plus combattants, transformés par les dangers qu’ils vivaient !

C’est pour cela que nous nous devons d’apprendre à sortir de notre zone de confort pour laisser rentrer l’imprévisible et fusionner avec les trépidations d’une vie pour laisser entrer l’impensable ou l’inimaginable !

Plus que d’apprendre à accepter le changement, nous devons apprendre à le chérir et même le glorifier.

Personnellement, j’ai toujours appris à voir le beau ou le lumineux dans des situations délicates!

Je suis d’ailleurs certaine que nous avons déjà tous pu constater autour de nous que certaines difficultés apportent une nouveauté tout aussi belle même si cela peut paraître impensable à première vue.
Très souvent, face à la maladie par exemple, l’humain peut être capable de se débattre et d’apprendre à se servir de ses handicaps pour devenir plus fort, plus conscient, plus déterminé que jamais.

Un choc de grande envergure peut devenir une prise de conscience fulgurante dans la vie d’un humain et c’est là que l’humain devient le plus intéressant car il comprend alors à quel point la vie peut être précieuse et que la respecter devrait finalement être le b a ba de notre présence sur terre !

Nous sommes tous pris à la gorge dans cette folle poursuite qu’est la vie avec ses obligations et ses contraintes et à force de trop participer à ce jeu orchestré par des mains de maître, nous oublions tout simplement qui nous sommes, ce que nous voulons vraiment, ce qui nous passionne, ce qui nous fait vibrer ou ce qui nous anime pour devenir malgré nous, des hommes et des femmes apeurés, contrôlés.

Nous perdons totalement cette relation puissante et profonde avec notre cœur, notre âme et la source bienveillante de l’amour. Nous perdons un peu plus chaque jour ce qu’on appelle tout simplement la conscience, en évitant le moment présent, en remuant dans le passé et en préparant toujours un peu plus le futur alors que nous devrions finalement faire tout le contraire.

Apprenons à souffler, à déguster la vie, à nous reconnecter viscéralement à nous-mêmes, à notre coeur et en mettant parfois notre cerveau sur OFF !
Ce n’est pas grave, sachez-le car RIEN N’EST JAMAIS GRAVE finalement.

Apprivoisons le changement en le laissant intégralement empiéter sur notre vie pour qu’il nous emmène sur des chemins que nous n’avions pas prévu d’emprunter, acceptons de laisser aller l’univers où il a envie et de nous conduire où il souhaite que l’on aille !

Je vous souhaite beaucoup d’amour, de lâcher-prise et de changements…

LOVE

Share Button

DIY : Et si on fabriquait un cadeau de Noel fait maison !

Share Button

Nous sommes donc au mois de novembre, ce qui veut dire que sous peu ce sera NOËL…

Cette fameuse fête que tout le monde prépare avec attention et adore en général !

Moi pour être tout à fait honnête, ce n’est pas une fête que je chérie car je la considère très souvent comme beaucoup trop commerciale ! Cependant cela ne veut pas dire que je dois irrémédiablement tout renier, tout détester ou encore réfuter ce plaisir que certains aiment particulièrement.

Donc il y’a un mois, on m’a contacté pour me proposer de participer à un challenge bien particulier qui serait de fabriquer de jolis cadeaux de Noël utiles et écologiques ! Tout ce périple a été organisé par des mains de maître c’est a dire par Clémentine du blog « Clémentine la Mandarine » et Natasha du blog « Echos verts. » que je vous conseille d’aller visiter.

J’ai donc tout de suite accordé toute mon attention à ce projet et je n’ai pas su résister une seconde à la proposition car je trouve l’idée merveilleuse et très pure au milieu de cette course à l’artifice.

En tout cas aujourd’hui grâce à cette belle idée vous allez pouvoir bénéficier pendant tout le mois de novembre d’idées cadeaux différentes venant de diverses personnes concernées par l’écologie, le développement durable, la santé… Et ça c’est top ! Vous ne trouvez pas ?!

En tout cas pour ma part, quand on m’a donné cette opportunité, j’ai tout de suite eu l’idée de collaborer au challenge en vous proposant un cadeau fait pour tous les sexes et tous les âges !

Alors qu’est-ce que cela peut bien être selon vous ? Je vous laisse deviner un petit instant en vous invitant grandement par avance à aller consulter le challenge d’hier du blog Annymay et celui de demain de la sublime et talentueuse Pigut.

Alors , avez-vous deviné ce que je vous prépare?

Je vous propose de créer vous-même un attrapeur de rêves ! C’est un objet que j’adore et auquel je crois beaucoup ! Je le trouve très très beau, très stimulant, très positif et intemporel.

IMG_9731

Alors voici une base pour que vous puissiez vous aussi créer votre attrapeur de rêves !

Le vôtre, propre à votre cœur, vos envies, votre âme et selon les besoins que vous avez à ce moment-là !

Car évidemment comme la recette culinaire parfaite, chaque matière ou élément que vous ajouterez dans la création de votre objet fétiche devra être rempli d’une intention pure, positive et puissante pour vous apporter une satisfaction complète !

Pour réaliser votre cadeau, vous pouvez vous servir de tout et de n’importe quoi et c’est ce qui est parfait selon moi. Pour le coup, étant donné que je suis actuellement dans les îles, j’ai voulu utiliser des matières d’ici et le rendre un peu insulaire.

IMG_9702

Matériel nécessaire :

· Un cercle pour la base : Métal, bois, bouchon de sceau…

· Cordes, laines, ficelles, fil, napperon, plantes…

· Coquillages, perles, plumes, objets de décoration…

· Colle, ciseaux

Réalisation :

La première des étapes est de trouver un cercle pour créer le capteur. Ensuite vous pouvez le vêtir de fil, de laine, de soie ou autre sur les contours… Tout est possible ! Moi j’ai décidé pour celui-ci, d’utiliser des feuilles de palmier que j’ai enroulées doucement puis collées sur les extrémités.

Ensuite vient le temps de créer l’intérieur du capteur. Vous pouvez alors apposer un napperon style laine au milieu du cercle que vous accrocherez sur les bords par des bouts de ficelles ou de fil par exemple.

Sinon manuellement, vous pouvez ajouter une corde après l’autre, de la laine, des fils que vous déposerez comme vous le souhaitez…

Moi noeud par nœud j’ai créé des sortes d’espaces avec des cordons blanc type corde de bateau pour rappeler la mer. Par la suite, j’ai ajouté une petite cordelette noire sur l’extérieur et des morceaux de feuilles de palmier à nouveau comme je l’entendais. J’ai décidé de raccorder tous mes espaces de cordes avec un autre cordon sur le milieu pour créer un second cercle à l’intérieur.

Par la suite, à l’aide d’un nouveau fil de laine ou autre, ajoutez sur le dessous des longueurs tombantes au nombre que vous souhaitez ou vous ajouterez des objets fétiches si vous le désirez.

À nouveau cette fois-ci, je me suis servi des centres de feuilles de palmiers que j’ai ajoutés sur le bout paré de plumes et coquillages.

Mon capteur de rêves ici a des couleurs vertes avec des matières végétales exotiques pour rappeler la nature sublime des îles. Les cordons sont blancs pour rappeler des cordes de bateau. Les cordons noirs sont là pour s’équilibrer avec le blanc et rappeler le Ying et le yang. Le tout enrobé de coquillages trouvés directement dans la mer des caraïbes et des plumes symbole de liberté, d’identité et d’authenticité…

IMG_9664

Alors quel sera le vôtre ??? Amusez-vous bien et joyeux Noel….

MUCH LOVE

Share Button

Une merveille sous-estimee qu’est le vinaigre de cidre de pomme !

Share Button

Le vinaigre de cidre de pomme est utilisé depuis la nuit des temps par nos mères, nos grands-mères et nos arrières grands-mères ! Savoir se servir de ce nectar est un précieux cadeau et peut nous aider dans de multiples situations !

Cette merveilleuse solution est un réel élixir de jeunesse et est considérée comme une boisson nutritive et thérapeutique depuis plus de 400 ans av. J.-C. tant ses qualités préventives sont nombreuses.

Il semblerait que nos ancêtres du paléolithique auraient découvert la recette magique de ce trésor en recherchant tout naturellement un moyen de faire fermenter plus longtemps que prévu les alcools…

Hippocrate a toujours reconnu les qualités de celui-ci et n’hésitait jamais à l’utiliser et à le préconiser à ses patients en cas de maux de gorge, de fatigue, d’arthrite, de désinfectant… Je vous ai toujours dit que je l’aimais celui-là n’est-ce pas ?

Mais apparemment, celui qui a su populariser le vinaigre de cidre de pomme se nomme Dr Jarvis, un médecin américain du Vermont complètement estomaqué devant les succès de ses propres expériences au vinaigre de cidre de pomme sur ses propres patients ! Rien d’étonnant quand on l’utilise personnellement depuis des lustres pour ses incontournables atouts !

De plus, il faut savoir que le vinaigre de cidre de pomme contient un grand nombre de minéraux, d’enzymes, des vitamines du complexe B, beaucoup de potassium, des substances antibactériennes et antibiotiques, des vitamines, de l’acide acétique, de l’acide malique qui aide à lutter contre les toxines mais aussi de la pectine, et du bêta-carotène…

Le vinaigre de cidre de pomme peut nous aider à :

• Prévenir la grippe et les maladies d’estomac ;

• La réduction, voir même le soulagement de l’arthrite ;

• La perte de poids ;

• Nettoyer et enlever les taches jaunes des dents ;

• La digestion et à l’assimilation ;

• Soulager les sinus, les infections telles que les grippes et les rhumes ainsi que les allergies ;

• Fluidifier et éclaircir le sang, donc à améliorer la circulation sanguine ;

• Éliminer les crampes nocturnes ;

• Abaisser la tension artérielle et à décomposer les graisses ;

• Faire briller les cheveux ;

• Diminuer et même à faire disparaître l’acné ;

• Réduire la pression artérielle ;

• Soutenir les asthmatiques et les migraineux ou encore à soulager la goutte ;

• Réguler le pH dans le corps donc par le fait même, cet outil fondamental du corps qu’est la flore intestinale ;

• Faire face aux calculs rénaux, aux nausées, aux brûlures d’estomac, et aux reflux acides ou chroniques ;

• Éloigner les puces, soulager l’arthrite pour les chiens et chats ;

• Calmer les coups de soleil et maintenir la peau en santé et freinerait donc les effets du vieillissement ;

• Réduire l’inflammation et les niveaux de glucose chez les diabétiques ;

• Abaisser le cholestérol ;

• Se débarrasser des surplus de gras sur le cuir chevelu ou se débarrasser des champignons d’ongles. Il peut même aller jusqu’à tuer les cellules cancéreuses ou tout au moins aider à ralentir leurs croissances !

 

En terme de vinaigre, si vous souhaitez en ajouter à votre hygiène de vie quotidienne, je vous conseille fortement d’investir dans un vinaigre de cidre de pomme non filtré, non distillé, non pasteurisé et biologique évidemment ! Tout simplement, car au fond de chaque bouteille de ce gabarit, vous pourrez observer des sédiments que l’on appelle la « mère de vinaigre ». Celle-ci est incroyablement riche en enzymes et fait toute la différence en comparaison avec d’autres vinaigres de cidre plus classiques.

Le vinaigre de cidre de pomme s’obtient suite à la fermentation du cidre de pomme. De bonnes bactéries s’y développent et vont favoriser des formations telles que l’acide acétique et un minimum d’une centaine d’autres substances !

Les aliments fermentés sont indéniablement considérés comme des aliments vivants, ce qui veut dire qu’ils sont beaucoup plus assimilables parce qu’ils sont tout simplement prédigérés…

Il est aussi tout à fait envisageable de se lancer de temps en temps dans des cures de vinaigre de cidre de pomme en restant raisonnable et en cessant cette pratique à raison d’environ deux jours par semaines ou encore de l’intégrer de manière permanente à sa vie avec des arrêts hebdomadaires et réguliers pour ne pas trop solliciter les reins (tous les excès sont toujours mauvais on ne le répétera jamais assez).

Le vinaigre de cidre de pomme s’utilise tout aussi bien de manière interne qu’externe ! Nous pouvons le boire à raison d’une à deux cuillères à thé dans de l’eau, une ou deux fois par jour. On peut le badigeonner sur des plaies, des allergies, des boutons ou même sur la peau de manière pure ou encore dilué dans de l’eau selon la fragilité de la peau ! On peut l’utiliser dans un bain à raison d’une tasse ajoutée à l’eau, ce qui aidera entre autres, à calmer les articulations enflées. Il peut aussi très bien s’utiliser à travers des compresses imbibées, des gargarismes avec de l’eau chaude pour son pouvoir antiseptique et antibiotique ou encore dans des inhalations à raison de 2 à 3 cuillères à soupe dans un grand bol d’eau bouillante.

Il y’a un dicton qui raconte qu’« une pomme par jour éloignerait le médecin pour toujours » ! Selon vous, comment conçoit-on le vinaigre de cidre de pomme à votre avis ? À méditer !

D’ailleurs, connaissez-vous le vinaigre des 4 voleurs ?
Il semblerait qu’au temps de la peste, des voleurs auraient profité des nombreuses pertes humaines pour s’emparer des possessions les plus chères de ceux-ci ! Lors de leur arrêt, en échange de la recette de leur élixir miracle qui les avait épargnés de la maladie, le juge leur a promis qu’il les punirait moins sévèrement !

Voici donc la recette de ce remède apparemment miraculeux…

LE VINAIGRE DES 4 VOLEURS :

· 20 g de Romarin
· 20 g de Lavande
· 20 g de Sauge
· 30 g de Cannelle
· 20 g de Thym
· 20 g de Menthe
· 30 g de Girofle
· 20 g d’Absinthe
· 30 g d’Ail
· 5 g de Camphre

Cette préparation devrait macérer au minimum 15 jours dans 3 litres de vinaigre de cidre de pomme et ensuite être filtrée et gardée à l’abri de la lumière.

Bonne découverte avec ce sublime produit aussi bon qu’efficace…

Much LOVE

Share Button
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeCheck Our Feed